05 avril 2007

Séance de rattrapage : Little Miss Sunshine

Commençons par l'essentiel : chanter les louanges de Steve Carell, dont chaque film est l'occasion de confirmer l'immense talent. Dans "Little Miss Sunshine", petit film indépendant aussi convenu dans son scénario (le road movie poussif qui permet la réconciliation, avec eux-mêmes et entre eux, des membres d'une famille pour le moins déchirée) que dans ses - petites - audaces (critiquer l'Amérique avec assez d'acidité pour séduire mais trop de gentillesse pour choquer le spectateur), Steve Carell ajoute une profondeur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,