Coast_GuardSans doute le moins bon film de KIM Ki-duk à date, "The Coast Guard" souffre d'un excès d'ambition : mettre en perspective les délires obsessionnels - soit un sujet éminemment "privé" - de ses personnages par rapport au cadre géo-politique (et social) pour le moins perturbé d'une société Corée militariste qui s'invente des ennemis, requérait une vision et une subtilité que ce réalisateur de films-chocs n'a pas (sauf peut-être dans son chef d'oeuvre, "Locataires"). Nombre de scènes - sans parler de leur accumulation - sont paradoxalement drôles, ce qui n'est visiblement pas le but recherché. Par contre, on pourra trouver passionnante - et sans doute pertinente - cette peinture acerbe d'une armée incompétente, décérébrée et ultra-violente (basée sur l'expérience personnelle de KIM Ki-Duk), qui, face à l'inconnu de la psyché, ne sait que ramener une poignée de jeunes bidasses dépassés à l'état de brutes troglodytes. Malgré ses défauts criants, "The Coast Guard" est un film aussi captivant que marquant.