dr_houseJuste quand notre intérêt pour "les Experts" était épuisé, voici que le brillant "Dr. House" - magnifiquement incarné par un acteur anglais jusqu'ici complètement ignoré, Hugh Laurie - vient prendre la relève de Gil Grissom. Sur le même principe donc que les "Experts" (comment l'excellence professionnelle vient à bout des énigmes les plus complexes, énigmes ici médicales plutôt que criminelles, mais le syndrôme Sherlock Holmes est tout autant à l'oeuvre...), "Dr. House" dépasse rapidement son modèle en intégrant dans le canevas de la série "grand public" certains acquis récents de le "série moderne" : monstruosité d'un héros aussi fascinant que choquant (... mais ici quand même, très drôle !), frontalité sans complexe pour aborder de manière actuelle les thèmes les plus éternels : sexe, pouvoir et argent. Sans prétendre à être une grande série, "Dr. House" est un formidable divertissement, fin et souvent délicieusement féroce... pour peu que l'on supporte certaines images médicales extrêmes !