Death_Note_1Comment (et pourquoi) résister au phénomène "Death Note" qui peu à peu envahit la planète, après le succès colossal du manga au Japon, et avant les films, les séries TV, les jeux sur Nintendo DS... ? A partir d'un postulat fantastique pas très sérieux (mais pourquoi le serait-il ?), la mystérieuse Tsugumi Ohba (existe-t-elle même ?) construit une histoire stupéfiante de duel cérébral entre deux "surdoués de la manipulation". Et bien sûr, le plus manipulé ici, c'est bien le lecteur - pas beaucoup plus malin que le Dieu de la Mort qui a voulu un peu s'amuser avec les humains et est tombé sur (bien) plus fort que lui. Le Tome 1 de Death Note - bien sûr impeccablement dessiné et remarquablement construit, avec sa narration en micro-flashbacks - sera donc un délice pour tous ceux que les jeux conceptuels fascinent et amusent. Cerise sur le gâteau, le thème du pouvoir absolu et de la justice toute-puissante ajoute un remarquable contexte "philosophique" et une ambigüité morale permanente (doit-on être d'accord avec la vision d'un monde meilleur qui est celle de Light ?), et génère une profondeur assez malaisante à ce qui n'aurait pu être que l'adaptation japonaise des théories manipulatoires de la nouvelle série TV US. A suivre, forcément...