30 octobre 2007

Adèle Blanc-sec perdue dans le "Labyrinthe Infernal"

10 ans entre deux tomes des aventures de la belle Adèle, c'est beaucoup trop, et sans doute significatif du peu de désir que le génial Tardi a désormais pour l'une de ses plus belles créations, merveilleux fantasme de femme libre dans la France du début du XXe siècle. C'est trop pour le lecteur, incapable de se souvenir des invraisemblables péripéties accumulées au cours des dernières décennies, que Tardi accumule et multiplie au détriment de toutes les règles les plus élémentaires de la narration. Les aventures d'Adèle Blanc-Sec... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 octobre 2007

Amy Winehouse au Zénith le lundi 29 octobre

On passera sur l'arnaque honteuse du transfert dans les dernières semaines du concert d'Amy Winehouse de l'Olympia au Zénith, opération rapace qui ne fait honneur ni à l'organisateur, ni à Amy. Au lieu de la belle mezzanine de Bruno C, nous voici donc parqués avec Vincent et les deux Gilles dans le "carré d'or" (ah ah) d'un hangar. Dehors il pleut pour nous rappeler que la Toussaint est une période sans pitié, et nous dedans, nous avons décidé de rire de tout cela. Au lieu d'un DJ pendant 1 h 30 comme... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 octobre 2007

Disney fait du sous-Pixar : "Bienvenue chez les Robinson"

On attendait avec une vraie impatience le résultat du passage aux commandes des Studios Disney - en pleine perdition créative - du génial John Lasseter. Avec "Bienvenue chez les Robinson", le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on reste dubitatif. Le nouveau Disney, ce serait donc du Pixar au rabais : un scénario riche (les paradoxes temporels) dilué par des bons sentiments rassurants et niais (l'héritage Disney doit être préservé, tiens donc !), le look Pixar trahi par une animation qui affiche 10 ans de retard, et qui sombre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 octobre 2007

Mizoguchi dans les années 40 : "Cinq Femmes autour d'Utamaro"

Plonger dans la filmographie antérieure aux années 50 de Mizoguchi permet d'abord d'y voir les prémisses des chefs d'oeuvre qui suivront (la fascination pour les femmes, l'expression fine des sentiments les plus complexes), mais réserve des surprises, comme la découverte de ce "Cinq Femmes Autour d'Utamaro" : car si l'on lit bien dans cette biographie assez fidèle d'un célèbre peintre sur estampes (spécialisé dans les portraits féminins) une métaphore immédiate du statut de Mizoguchi lui-même, entre intégrité artistique,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 octobre 2007

Mika au Zénith le Mercredi 24 Octobre

Première sortie en concert de sa vie pour ma fille Emilie, grande fan de Mika à 8 ans. Pas question donc d'aller au premier rang dans un Zénith que l'on prévoit bondé d'adolescentes surexcitées et de familles "pépères", et Vincent et moi gardons des places au premier rang des gradins, dans le bloc restant après que près de 300 places aient été réservées aux invités (un scandale trop habituel !).20 h 15 : Yelle monte sur scène, avec ses deux musiciens - un batteur et un aux keyboards. Tout de suite, la voix... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2007

Paul McCartney à l'Olympia le 22 Octobre

Quand Paul McCartney a raconté que l'une des choses qui l'avaient le plus ému, c'est que des gens lui avaient dit avoir appris l'anglais sur ses chansons, je savais qu'il parlait pour moi, qu'il parlait de moi. Le seul problème, c'est que nous étions un bon millier dans l'Olympia a avoir cette même impression à cet exact moment. Et ça, forcément, ça casse la magie ! Heureusement qu'il a enchainé tout de suite par Michelle, et qu'un peu de la douce nostalgie de mes 13 ans a coulé dans mes veines, diluant l'amertume de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 octobre 2007

"Un Secret" de Claude Miller, qui sent un peu la naphtaline

A partir d'un sujet aussi magnifique qu'essentiel à notre époque amnésique - la nécessité de la mémoire et les effets (ici psychanalytiques plus que politiques) dévastateurs de l'oubli volontaire -, Claude Miller ne réussit qu'à livrer un pseudo mélodrame en costumes sans âme ni crédibilité, sans réussir heureusement à gâcher la force de son thème (voir par exemple la conclusion, avec la voix off redondante - comme tout au long du film -, qui, même si elle met un peu trop "les points sur les i", porte son incommensurable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2007

QueenAdreena à Auvers sur Oise le 20 Octobre

Auvers sur Oise, sa maison de Van Gogh et son "Festival Rock" en cette fin du mois d'Octobre glaciale. Nous étions 4 à avoir fait l'expédition vers ces contrées généralement hostiles... pour le Rock'n'Roll s'entend (Vincent, Gilles, Patricia et moi). A notre arrivée en France profonde, heureusement qu'il y a Robert Gilles et sa femme, Brigitte, avec lesquels discuter (nous avons apporté à l'intention de Robert un exemplaire de notre book 2006-2007, que nous lui dédicaçons et qui, je crois, lui fait plaisir...).... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2007

"La Défense Lincoln" de Michael Connelly

Je suis Michael Connelly depuis les tous débuts de sa célébrité, et les géniales premières aventures de Harry Bosch, et il faut bien avouer que, avec le temps, quelque chose s'est dilué, s'est défait, et qu'on achète aujourd'hui le nouveau Connelly chaque année comme dans un réflexe automatique, quasi pavlovien, Alors qu'il fut une époque où je me fendais d'une somme non négligeable pour lire le livre dès sa sortie, je suis désormais tout à fait satisfait d'en attendre la sortie en "poche". Bref, face à l'érosion du temps,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 octobre 2007

Séance de rattrapage : "Le Dernier Roi d'Ecosse"

"Le Dernier Roi d'Ecosse" porte dans son principe même les deux faiblesses coupables qui l'empêchent définitivement d'être autre chose qu'un bon film "de divertissement". D'abord, son scénario - largement hors sujet par rapport à ses prétentions politiques - qui reproduit une fois de plus le schéma de l'idéologie dominante du cinéma occidental : finalement, rien de ce qui n'arrive en Ouganda ne saurait intéresser le spectateur si cela n'arrive pas à un héros blanc, vecteur de la bonne vieille identification (qui a... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]