30 novembre 2007

La saison deux de "Oz" : une vision affreusement pessimiste de l'humanité

Passé le choc radical de la découverte (tardive) de "Oz" avec sa 1ère saison, que devient notre plaisir devant cette seconde livraison, près de 10 ans après, de l'ancêtre "couillu" de "Prison Break" ? Une fois retombée la poussière de l'émeute qui ensanglantait le final de la saison précédente, rien n'a vraiment changé dans le microcosme expérimental de Emerald City : nous sommes toujours devant un échantillon - extrême, mais indéniablement représentatif - de la société américaine (et pas si loin de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 novembre 2007

The Hives au Bataclan le mardi 27 novembre

"Alors je vais vous expliquer : d'abord, c'est nous qui faisons du bruit. Et puis, quand nous nous arrêtons, c'est à vous d'en faire : vous devez crier et taper dans vos mains. Compris ? Je ne veux pas avoir à vous le répéter". Howlin' Pelle Almqvist roule des yeux méchants, mais a l'un de ses petits sourires en coin qui le rendent si sympathique (pour les garçons) et si craquant (pour les filles). Pelle me rappelle un peu Ewan McGreggor, pour son air narquois et sa (pas si) légère arrogance qui donne surtout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 novembre 2007

"Omoide Poroporo" : de l'anime pour les grands

On reste d'abord dubitatif devant ce "Souvenirs Goutte à Goutte", autant parce que l'accumulation de micro-souvenirs d'enfance (banals, donc universels, certes) ne semble guère provoquer que de l'identification facile, voire démagogique, que parce qu'on a régulièrement du mal à comprendre à ce que l'anime apporte à un scénario qui, en dehors du Japon, serait certainement tourné en "prises de vue réelles". On en est d'autant plus estomaqué quand, dans sa dernière 1/2 heure, le film se cristallise, avec une... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 novembre 2007

Electrelane au Trabendo le 24 Novembre

Soirée féminine au Trabendo, placée en outre sous le signe d'un certain désespoir transi : depuis quelques jours, nous savons que les filles d'Electrelane ont déclaré forfait, et décidé d'arrêter les frais. Gilles B. fan number 1 de Mia, est triste, forcément, et nous aussi, quelque part. Novembre est redevenu glacial, les filles d'Electrelane sont à leur stand de merchandising et discutent avec leur public, agglutiné autour d'elles plutôt que devant la scène : faut-il expliquer la fatigue, n'est-il pas humain de ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 novembre 2007

Séance de rattrapage : "Dans Paris" de Christophe Honoré

La seconde vision de "Dans Paris" confirme l'impression un peu mitigée que m'avait laissée la première, mais le triomphe artistique des "Chansons d'Amour" a depuis jeté une autre lumière sur cette précédente tentative de cinéma "nouvelle-nouvelle vague" : comment ne pas sentir le même tremblement d'émotion devant la scène (de réconciliation ? de rupture ? On ne sait pas vraiment...) chantée au téléphone ? A l'époque, on avait pensé à Demy, aujourd'hui on pense à Honoré lui-même... Pas mal, non ? Et puis,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2007

"Death Note 6" - La fin du premier cycle

Ce 6ème tome semble donc boucler (d'après sa postface) le premier cycle de "Death Note", en attendant d'être projetés dans les prochains chapitres dans le (proche) futur. Si l'affrontement entre L. et Light et le nouveau Kira se termine dans un magnifique suspense, et de véritables scènes d'action - les premières de "Death Note", en fait - qui permettent de goûter pleinement enfin la virtuosité du dessin d'Obata, on ne peut pas s'empêcher de se sentir frustrés par l'indéniable futilité de ce qui semble être devenu... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 novembre 2007

Séance de rattrapage : "La Vie des Autres" de Florian Henckel von Donnersmarck

"La Vie des Autres" est un film "classique" : mesuré, précis, parfaitement construit à partir d'un travail que l'on aime imaginer bien documenté, mêlant avec parcimonie des éléments de mélodrame, de suspense et de psychologie, fantastiquement interprété par des acteurs qui sont dans une précision neutre du jeu qui leur fait honneur... Sans doute un film trop "classique" pour susciter un enthousiasme sans réserve, surtout quand se profile l'épilogue de la réconciliation entre bourreau/ange gardien et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2007

"Death Note 5" et son coup de force scénaristique...

Après un démarrage à 100 à l'heure avec pathos et suspense, "Death Note" effectue une figure pour le moins inhabituelle, un pur et simple "reset" de son histoire - et de la mémoire de personnages-clé de celle-ci. Indéniablement culotté, ce tour de force scénaristique, redistribuant les rôles, vient secouer le confort du lecteur et d'un face à face un peu répétitif entre Light et L. Désormais littéralement enchainés l'un à l'autre, ceux-ci s'avancent désormais avec nous dans un monde aux règles encore inconnues. Le... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2007

"Les Promesses de l'Ombre" : Cronenberg revient, et il fait toujours aussi mal !

"Les Promesses de l'Ombre" présente l'insigne avantage de faire le point sur l'état de notre monde (commerce des corps, multi-ethnicisation de nos sociétés) comme de celui des obsessions de Cronenberg (le corps et son rapport avec l'histoire de l'individu, via le tatouage, mais aussi son lien avec le verbe). D'un classicisme plus évident que "A History of Violence" - on est bien ici dans la tradition shakespearienne / tragique du "Parrain" -, c'est un film à la fois respectueux des codes du genre (la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2007

3éme saison de "Lost" : pas de décrochage !

La 3e saison de "Lost" n'échappe pas complètement à l'effet de vague irritation qui nous avait déjà envahi au fil de la seconde, devant l'artificialité d'un réseau complexe d'enigmes qui ne tiennent guère que par l'incompréhensible autisme des personnages. Mais les scénaristes font magnifiquement monter la pression dans une suite d'épisodes centrés sur des scènes d'une violence et d'une haine "rafraîchissante" entre les deux communautés de l'ile, qui peu à peu transportent "Lost" "ailleurs" :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,