Death_Note_le_filmDevant le succès mondial - mérité - du manga, il était logique qu'un petit malin décide de convertir le combat d'intellects entre L. (le bien, irritant) de Light (le mal, fascinant) en film. "Death Note" ne dure que 2 heures, et prend le parti honorable de ne simplifier ni les enjeux moraux et éthiques - un peu assénés au spectateur, quand même -, ni les circonvolutions aberrantes de l'affrontement, mais de n'en narrer que les premiers chapitres.... D'où une fin suspendue qui appelle logiquement une suite, mais peut indisposer. La bonne surprise vient de l'intelligence des solutions narratives permettant de matérialiser à l'écran ce qui n'est dans le manga qu'un jeu mental : au final, la fascination pour l'univers pervers créé par Tsugumi Ohba est heureusement préservée. Pour le reste - et tout le reste - "Death Note" est un naufrage : réalisation inepte digne d'une émission télé, acteurs surjouant de manière grotesque, effets spéciaux puérils (même si le charme du Dieu de la Mort Lou Reedien, période Rock'n'Roll Animal, n'en pâtit que peu), tout est ici mauvais.