Oz_3La 3ème saison de l'extraordinaire série "historique" "Oz" apparaît comme la tentative de renouveler les différentes fictions s'entrecroisant dans l'univers carcéral d'Emerald City, non en y injectant d'autres personnages - même s'il y a évidemment de nouveaux arrivants, et pas de mal de "départs" par mort brutale -, mais en redéfinissant fondamentalement ce que nous percevons et pensons de chacun. L'exercice est périlleux, surtout lorsque l'on enchaîne les saisons au rythme élevé que permet leur édition en DVD, et que le passage du temps - normalement 1 an entre les saisons - est ainsi "artificiellement" comprimé. Globalement, l'exercice est convaincant (Beecher est devenu un dur d'une cruauté insigne, avant de basculer dans l'Islam, Saïd revèle sa fascination pour les Blanches et chute de son piédestal de leader charismatique...), même si l'on échappe pas aux invraisemblances (les retournements incompréhensibles d'Adebisi), ni au sentiment qu'il s'agit avant tout d'une saison "de transition", à la fin d'ailleurs péniblement suspendue...