Stones_in_the_ParkIl ne fait jamais bon se confronter aux mythes de sa jeunesse, près de 40 ans plus tard... Ce serait la morale à méditer devant "The Stones in the Park", le documentaire - techniquement informe - réalisé le 5 Juillet 69 du gigantesque concert gratuit des Stones à Hyde Park. Oui, on y voit bien la tunique blanche, si féminine de Jagger, on y entend bien le poème récité à la mémoire de Brian, viré puis décédé mystérieusement quelques jours plus tôt, et il y a même le lâcher de papillons, et les 500.000 badauds vautrés dans l'herbe, qui ne paraissent pas si concernés que ça (repérez McCa au milieu !). Mais, finalement, alors que la musique même des "nouveaux" Stones qui naissent ce jour-là n'est que bonne (pas inouïe, comme l'ami Manoeuvre le répète sur les bonus du DVD), on ne voit et n'entend ici ni le mythe (on en a trop rêvé), ni la réalité, à la différence du remarquable "Gimme Shelter" qui viendra nous parler ô combien plus brillamment de l'effondrement du rêve hippie, quelques mois plus tard.