MGMTIl y a des disques comme ça, qui vous tombent dessus alors que vous ne demandez plus rien, pourtant, à la musique. Et qui vous étonnent, vous réjouissent, vous excitent, et qui au final rendent vos jours et vos nuit meilleurs. "Oracular Spectacular", derrière sa pochette euuuh "spectaculaire" - deux gandins mi-babs tribaux et enfumés, mi-surfers branchés nous regardent avec l'arrogance de ceux qui ont la vie devant eux -, réconcilie Bowie, Prince et Scissor Sisters (qui n'étaient d'ailleurs pas fâchés, aux dernières nouvelles !) mieux encore que nos petits chéris de Of Montreal, et scotche tous ceux qui pensent parfois, un soir de déprime, que toutes les mélodies géniales ont déjà été écrites et chantées. Si les musiciens du Pink Floyd avaient eu deux sous d'humour et avaient aimé les dance-floors et le sexe psychédélique, ils se seraient sans doute appelé MGMT !