12 mai 2008

Le 3 Juin 2005, R.E.M. sublime sous la pluie...

Jusque là, il s'agissait d'un concert ordinaire de R.E.M., groupe merveilleux légèrement assoupi au sommet de son triomphe planétaire. Et, sur "Electrolite", des torrents d'eau s'abattent sur le festival Rock Am Ring, noyant non seulement le public mais, c'est moins fréquent, la scène et les musiciens, qui continuent à jouer. Le maquillage conséquent de Michael Stipe se met à dégouliner, et la tristesse de la chanson se matérialise littéralement en larmes de peinture bleue. "Orange Crush" : l'anathème vengeur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :