31 mai 2008

Connelly de nouveau au top avec "Echo Park"

En lisant ce magnifique "Echo park", je me suis rendu compte que depuis plusieurs années - au moins 5, sinon plus - je m'étais habitué à des livres nettement inférieurs aux "Poète" et "Créance de Sang" qui avaient établi Connelly comme un auteur majeur du polar moderne. Et le voilà maraudant sur les terres d'un Ellroy (serial killer + Hollywoodland + magouilles politiques), avec un récit à double fond des plus séduisants, combinant réalisme (toujours l'une des grandes forces de ses livres, cette... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2008

MGMT au Bataclan le mercredi 28 mai

Le Bataclan est déjà une étuve, comme d'habitude, bien avant que le concert ait commencé, ce qui veut dire que nous allons tous souffrir, nous comme MGMT : la rançon de la gloire (concert sold out ce soir, et depuis longtemps) pour nos deux gandins psyché-pop, dont je dois dire que j'attends avec une vraie impatience la traduction sur scène de leur très bel album. Une bonne impression déjà en regardant les roadies s'affairer sur scène : ce soir, MGMT n'est pas un duo de nerds sur leurs machines, touchés par la grâce pop,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mai 2008

Séance de rattrapage : "Changement d'Adresse" de Emmanuel Mouret

Emmanuel Mouret s'est donc inventé en émule de Rohmer, moins travaillé par la philosophie que par la mécanique du burlesque - héritage d'un certain Woody Allen, la brillance des textes en moins ? Et ça fait du bien de trouver dans notre lourdingue cinéma national, généralement incapable de faire rire (manque de rythme, sacrifice de la subtilité au service du rire immédiat), un film comme "Changement d'Adresse", certes pas totalement réussi - des longueurs au milieu du film, avant un final parfaitement réjouissant : disons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2008

Séance de rattrapage : "SuperGrave" de Greg Mottola

Film le plus encensé de "l'école" Judd Apatow - la relève du cinéma comique, même si la génération précédente n'a pas dit son dernier mot -, "SuperGrave" reprend le même schéma dévastateur de "40 ans toujours puceau" et, dans une moindre mesure, "En Cloque Mode d'Emploi" : des dialogues aussi crus que cruels débités à la mitraillette, une vision ultra-réaliste, finalement peu fictionalisée, de l'Amérique blanche moyenne en proie avec ses démons, comme avec les difficultés les plus triviales de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2008

"Le Cimetière des Autobus" : Spleen de l'adolescence

Lou approche de l'adolescence, et le monde devient gris, gris, et les pastels enchanteurs de Julien Neel se teintent de violets et de marrons, et le monde enchanté de l'enfance a été remplacé par une amas de carcasses qui rouillent sous la pluie : l'amour ne semble jamais pouvoir advenir, l'amitié paraît un leurre, les parents les plus compréhensifs deviennent aussi révoltants que les autres. Banalités ? Evidences ? Certes, mais dans une série pour petites filles de 10-12 ans, pas anodin du tout ! Le troisième tome de la vie... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 mai 2008

"Un Conte de Noël" : Irrésistible Desplechin !

Fatigués de l'obsession "nombriliste" de Desplechin sur les tourments et perversions de la famille ? Peur d'un effet de déjà vu - la même troupe d'acteurs, les mêmes scènes ? Déçus par l'incapacité d'un metteur en scène qui a débuté avec un film comme "la Sentinelle" de se confronter encore une fois au monde ? Vous serez quand même incapables de résister à la force, au charme, à l'énergie de "Un Conte de Noël"... Même si le meilleur metteur en scène français de notre époque est ici moins virulent, donc un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2008

"Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal" : Indy et le retour du même

Suivant son humeur, on pourra trouver ce 4ème "Indiana Jones" réussi - Lucas et Spielberg remplissent leur contrat, ressuscitant leur héros et son univers fermement ancré dans la croyance en un cinéma physique et "réel" (comprenons non-digital) comme en un monde encore mystérieux, non défloré et vulgarisé par la technologie, où l'humanité a encore sa place -, ou absolument inutile - on assiste ici au retour des mêmes situations, des mêmes effets, avec une absence paradoxale d'imagination qu'on ne peut que justifier... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mai 2008

Operator Please au Nouveau Casino le Jeudi 22 Mai

Consternation et stress en arrivant au Nouveau Casino - jolie petite salle de la rue Oberkampf que je découvre ce soir : Operator Please, notre groupe chouchou du moment, joue en première partie, devant les beaucoup moins excitants Mystery Jets, que nous avons déjà pu voir avant Kate Nash il y a quelques mois (ce qui nous avait donné l'occasion de ne pas être très enthousiasmés, disons-le, à l'époque...) ! Consternation parce que cela signifie un set raccourci, stress parce que Sophie n'est pas encore arrivée, et qu'un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2008

"Iron Man" de Jon Favreau

Décidément pas fan des “films” (?) de super-héros, on va voir le nouvel "Iron Man" pour, exclusivement pour Robert Downey Jr., drôle d’acteur et acteur drôle, qui illumine régulièrement ses rôles par ses parti pris décalés, voire déjantés. Il y a en fait une autre bonne idée, outre celle de nourrir les faiblesses du personnage principal de Starck de l’auréole de loser de Downey – ce qu’il fait très bien, même si je l’ai trouvé un peu en roue libre, ressassant un peu ce qui est en passe de devenir des tics d’acteur trop doué... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2008

Vampire Weekend au Trabendo le lundi 19 mai

Le Trabendo est complet ce soir, preuve que la hype Vampire Weekend fonctionne à plein à Paris, à moins que ça ne soit plutôt l'excellence des chansons (ça, c'est mon avis, je suis fan de cette musique qui réactualise mes souvenirs d'années passées en Afrique du Sud à danser sur Juluka, en mariant le groove cristallin des zulus avec l'exubérance pop "ligne claire"). Je suis arrivé un peu tard (le boulot !), mais les amis Gilles B et Robert m'ont gardé une petite place au premier rang, à gauche, tout bien. Ce soir, tout... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 23:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,