08 juillet 2008

Séance de rattrapage : "les Amours d'Astrée et Céladon" d'Eric Rohmer

J'étais, avouons-le, peu tenté par le kitsch du dernier Rohmer - pendant longtemps mon réalisateur préféré -, et la première partie de cette adaptation précieuse (le ton Rohmerien, à la fois charmeur et irritant, éclate dès les premiers dialogues !) de "l'Astrée" d'Honoré d'Urfé a confirmé mes craintes : n'y décèle-t-on pas finalement chez Rohmer les premiers signes de la sénilité, et son choix - intellectuellement indiscutable - de l'adaptation au pied de la lettre de mignardises du XVIIe siècle ne condamne-t-il pas... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]