11 septembre 2008

"Sous les Vents de Neptune" de Fred Vargas (qui m'irrite !)

Fred Vargas m'irrite, je l'avoue : entre sa pose poétique qui se traduit par une saturation permanente de ses romans par des images, des symboles, et sa tendance à ne s'attacher qu'à des personnages improbables, voire sur-réels, quel espace reste-t-il pour quelque chose de la vie survive dans ses romans ? Or, il m'a toujours semblé que la force du thriller était de se confronter à la réalité psychologique, sociale ou politique de ses personnages ou du microcosme social auquel ils appartiennent... tout en stimulant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,