31 octobre 2008

"20th Century Boys" - Vol 13, La mort n'est pas la fin...

Ami est mort, mais la marche vers l'annihilation totale continue : car, pour Urasawa, même la mort du rêveur ne peut interrompre le rêve, et les histoires inventées par les enfants sont toujours les plus fortes. Ce 13ème tome alterne superbement flashbacks éclairant certaines zones d"ombre des 20 années précédentes (le rôle réel joué par Kiriko au sein de l'organisation d'Ami, la parenthèse rock'n'roll de la vie de Kenji et la trahison commerciale de Namio Haru) tout en continuant à poser une question qui parait fondamentale :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 octobre 2008

"Tonnerre sous les Tropiques" de Ben Stiller : un film excessif !

"Tonnerre sous les Tropiques" est indéniablement un film excessif : car Stiller, metteur en scène dont on connaît l'ambition et la perversité, réalise à la fois : 1) une critique acerbe et certainement bien vue contre de propre milieu, Hollywood et ses acteurs, réalisateurs et producteurs (le meilleur de cette satire venant - surprise ! - de l'interprétation de Tom Cruise, stupéfiant et hilarant) - 2) un film d'action efficace et ultra-violent qui est aussi une mise en abyme de tous les films de guerre commerciaux des années... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 octobre 2008

"Ça, c'est un baiser" de Philippe Djian

Philippe Djian est un bon écrivain, et surtout un écrivain ambitieux. Il rêve d'être américain, parce que, il faut bien l'admettre, ce sont les écrivains américains, les Brett Easton Ellis et les Philip Roth qui écrivent le monde et son état, depuis tellement longtemps déjà. Djian n'y arrive pas tout-à-fait, et ça le rend dingue, mais cette dinguerie-là, nous, on la trouve très belle. "Ça, c'est un baiser" est un livre qui  nous dévaste de fond en combles, parce qu'il parle de nous, de la douleur de mal... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 octobre 2008

Séance de rattrapage : "Redacted" de Brian De Palma

Le meilleur de "Redacted" : la rage folle d'un De Palma que la répétition en Irak de la "faute" américaine au Vietnam rend furieux, et qui nous livre un film d'une brutalité peu commune, dont on ne sort pas indemne (la dernière demi-heure a tout de l'expérience émotionnelle extrême) ; un discours théorique passionnant sur les "nouvelles images" et la manière dont une histoire - tout autant que l'Histoire - se raconte au XXIe siècle, via Internet, via les vidéos amateurs et les caméras de surveillance, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 04:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 octobre 2008

"Mesrine - L'instinct de Mort" : une surprise de taille !

Légende française, née sur le fumier puant de la collaboration et de la guerre d'Algérie, Mesrine exorcise nos fantasmes de rébellion armée, de violence quasi-nihiliste face aux normes imposées par la société. Vincent Cassel - que l'on a trop vu dans de mauvais films - a pris du poids, de la profondeur, et bouge aujourd'hui comme un acteur américain. Jean-François Richet n'a rien oublié de la haine qui l'a fait jeune cinéaste, même s'il a depuis affuté sa lame sur la pierre hollywoodienne. Le tout, Mesrine + Cassel + Richet... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 octobre 2008

"20th Century Boys" - Vol 12, sous le masque, un visage...

A la dernière page de ce 12è tome, nous savons (enfin, après plus de 2400 pages ? Déjà, alors qu'il en reste presque autant ?) qui est "Ami" ! Et on réalise alors qu'on a tout simplement négligé de relier entre eux des fils de récit que Urasawa a laissé trainer à notre intention tout au long de son "grand oeuvre" (ce que Donkey a vu dans le laboratoire de Biologie, ce qui s'est vraiment passé la nuit du "bain de sang" sur le toit, ce que dissimule le numéro 606 et ses enfants affamés, que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 04:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 octobre 2008

"Monster - Chapitre 2" - Urasawa piètrement adapté en anime...

Avant le coup de génie de "20th Century Boys", il y a donc eu "Monster" qui a permis à Urasawa de développer sa fascination pour le mal absolu, mais un mal dissimulé derrière les apparences rassurantes des rituels sociaux les plus acceptables (avant Ami et ses jeux politiques, il y avait donc Johann, le garçon blond au raffinement et à la beauté idéaux)..., ainsi que pour les récits à niveaux multiples, qui permettent un dévoilement élégant - et toujours retardé - d'une vérité qui toujours se refuse à nous. Il faut... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 octobre 2008

Les Ombres, sur le toit du Musée du Quai de Branly

Oui, je sais, un repas d'affaires n'est pas le meilleur contexte pour apprécier un restaurant comme "les Ombres", lieu à la mode perché au sommet de l'impressionnant Musée du Quai Branly, mais essayons tout de même... Quand on arrive dans la salle un jour de beau temps, on est forcément impressionné par la vue - la Seine et son "front" d'immeubles Hausmaniens -, la Tour Eiffel tout à côté à travers la moderne verrière qui sert de plafond au restaurant. On s'attend à payer cher une telle situation... Et on ne sera... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2008

"Rest Now Your Weary Head..." de Get Well Soon

10 ans (et plus) plus tard, "Ok Computer" a donc engendré sa propre descendance, et Get Well Soon en est aujourd'hui l'expression la plus marquante, une heure et plus comme une cathédrale sombre et majestueuse élevée sur les fondations puissantes créés par Tom Yorke et ses acolytes. Avec un soupçon de pompiérisme germanique, des sonorités balkaniques ou slaves pour faire bonne mesure, mais surtout - malheureusement - un esprit de sérieux qui finit par plomber l'affaire au delà du raisonnable. Ce disque, écouté par petites... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2008

Séance de rattrapage : "Triangle" de Tsui Hark / Ringo Lam / Johnny To

"Triangle" n'est pas un film, ne l'oublions pas, mais un pur objet conceptuel (le principe du cadavre exquis surréaliste appliqué au cinéma). Il convient donc de se libérer des dogmes du cinéma "normal", accepter un récit qui ne peut avoir de logique puisque chaque auteur ignore ce que son prédécesseur avait dans la tête, et que le résultat est un récit proliférant, aussi absurde que réjouissant, avec des personnages qui mutent en permanence (au moins 3 fois "autres"). Il vaut mieux, pour aimer... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,