29 novembre 2008

The Dø à l'Olympia le vendredi 28 novembre

J'aime The Dø pour cette ambiance dépressive furieusement cinématographique que chaque morceau réussit à créer, voire à renouveler, tel un petit miracle de poésie aigre et fragile. Sur scène, soyons francs, rien de tout cela : un show puissant, spectaculaire, où chaque morceau est retravaillé à la térostérone - batterie fracassante derrière - et voit ses tripes saignantes arrachées, balancées à la foule. Mais aussi un show de "riches" avec de belles lumières, une belle mise en scène et une belle sophistication du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,