20 novembre 2008

"Zombies" de Bret Easton Ellis : il n'est jamais trop tard...

J'avais loupé "Zombies" à sa sortie, je ne sais pas pourquoi. Sans doute étais-je ailleurs, insouciant, et lire Bret Easton Ellis m'aurait trop douloureusement rappelé que le soleil cache mal l'horrible vide de l'existence, ce genre de platitudes fondamentales que seuls les vrais écrivains savent rendre lisibles. Peut-être aussi avais-je zappé parce que l'on m'avait dit qu'il s'agissait de nouvelles, un genre qui ne m'attire pas particulièrement. Sauf que chez Bret Easton Ellis, les choses ne sont jamais aussi simples, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:37 - - Permalien [#]
Tags :

19 novembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 18, la croyance à l'épreuve...

Tome-charnière dans la saga "20th Century Boys", ce dix-huitième volume, nous replonge franchement, après les digressions du précédent, au coeur du sujet de la saga : le combat de la bande à Kenji, ou plutôt, de ce qu'il en reste en l'An 3 après Ami, contre ce dernier, et l'origine même de ce conflit aussi dérisoire - de par son point de départ, des frustrations enfantines - que titanesqque - de par son impact sur la planète toute entière. Mais derrière les habituelles péripéties sorties de l'imagination fertile de Naoki... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:40 - - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2008

"Mensonges d'Etat" de Ridley Scott : petite déception...

Petite déception, "Mensonges d'Etat" ne restera qu'un film "standard" de Ridley Scott, réalisateur pour le moins irrégulier (... Et qui ne se sera avéré, au final, qu'un artisan au talent sûr, certainement pas un auteur !) : là où on était en droit d'attendre, vu le titre, une analyse un peu intelligente des jeux géopolitiques de l'administration américaine au Moyen-Orient, on n'a qu'un thriller d'espionnage bien fait (Ridley Scott !), qu'on suit sans ennui... pour peu qu'on ait le goût de ce genre d'intrigue et du... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:39 - - Permalien [#]
17 novembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 17, laideur de l'humanité...

A chaque fois que "20th Century boys" change d'époque et - largement - de protagonistes, on a un peu de mal à s'y faire, tant Urasawa a réussi à nous faire aimer et vibrer avec ses personnages. Ce 17ème tome ne déroge pas à la règle, en nous faisant avant tout découvrir les horreurs du monde post-cataclysme : retour à un système féodal, barbarie des rapports (on n'oubliera pas de sitôt les scènes terribles d'une humanité renonçant à toute compassion, toute fraternité, pour s'entretuer pour quelques fioles de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:37 - - Permalien [#]
Tags : , ,
16 novembre 2008

"Skeletal lamping", la dernière folie de Of Montreal

Kevin Barnes est-il fou ? En tout cas, Kevin Barnes est un obsédé sexuel, même s'il tartine ses cochonneries d'une bonne couche d'onirisme de carton-pâte, d'un mauvais goût réjouissant. Ce disque est donc nourri de funk poisseux et chaud comme du sperme, mais le chemin  qui mène à la jouissance  (aléatoire ?) est tortueux comme le cerveau de Kevin : l'auditeur, qui se souviendra peut-être de la découverte du fameux "A Wizzard, a true Star" de Todd Rundgren, devra accepter d'abandonner toute logique, tout esprit... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:23 - - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2008

The Ting Tings au Festival des Inrocks (La Cigale) le vendredi 14 novembre

Je n'attendais pas forcément un miracle du concert des Ting Tings, après un bel album d'electro-pop jetable mais maligne. Quelle ne fut donc pas ma surprise d'assister à un show ultra frénétique de 50 minutes, où chaque chanson a été prétexte à une poussée d'hystérie, soit à coup de riffs de guitares ("We started Nothing", avec les roulements de batterie qui tuent pour ponctuer le riff : un morceau presque parfait, le sommet du concert à mon avis, d'ailleurs, à mon côté, mon ami Gilles est parti en vrille...), soit à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2008

Franz Ferdinand au Festival des Inrocks (La Cigale) le Jeudi 13 Novembre

Répétons le bien fort : Franz Ferdinand est l'un des trois groupes majeurs de la décennie, avec Arcade Fire et QOTSA. Cela ne fait pas deux minutes qu'ils sont sur scène et c'est l'évidence même, ce groupe est tout simplement cinq coudées au-dessus du reste ! Ce soir, Franz Ferdinand a TOUT, absolument TOUT : les chansons, lumineuses, dansantes, excitantes, quasiment toutes parfaites ; le son, funky, tranchant, entêtant ; la pose, définitivement rock (à un moment, je me demande si l'on a vu un seul groupe avec cette classe sur scène... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:27 - - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2008

MGMT au Festival des Inrocks (Olympia) le mercredi 12 novembre

Par rapport au concert étrange et décevant du Bataclan voici quelques mois, MGMT nous font ce soir une démonstration de puissance et d'assurance... peut-être parce qu'il n'y a plus l'effet de surprise de voir une formation rock "heavy" et psychédélique, peut-être aussi parce que le son de l'Olympia est naturellement excellent (enfin dans la limite de ce que produit MGMT, c'est-à-dire un chaos assez délirant par instants...), peut-être tout simplement parce que le groupe a mûri et un peu mieux trouvé sa voie. Ça... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:04 - - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2008

"Fleet Foxes", pas aussi beau qu'il le devrait...

Revenez, Simon & Garfunkel, David Crosby et consorts, tout est pardonné ! Fleet Foxes renouent avec l'héritage vocal de la fin des sixties, le pimentant d'un esprit "festif" inventé par les grandes formations d'aujourd'hui (Arcade Fire, encore...). Au final, l'esprit bucolique n'atteint pas tout-à-fait au sublime (réécoutez plutôt "Skylarking" de XTC, la filiation Beach Boys y est bien plus magnifique !), la faute en incombant sans doute aux mélodies pas toujours "transcendantes"... car quand les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:25 - - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2008

"Heroes - Saison 2" : brillant rattrappage à mi-parcours !

Comme abondamment annoncé aux US lors de sa diffusion, cette seconde saison de "Heroes" commence par irriter et décevoir, entre le périple vaguement grotesque de Hiro au Japon des samouraïs, et l'incohérence du comportement et de la situation des personnages par rapport à la fin de la 1ère saison. Mais le tir s'avère brillamment corrigé : un fort utile épisode de flash back permet de remettre les pièces du puzzle dans l'ordre sans que le suspense soit gâché, tandis que les scénaristes (juste avant la grève) accélèrent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:52 - - Permalien [#]
Tags :