28 décembre 2008

"L'ennemi public no 1" : la fin de la saga "Mesrine" de Richet

Disons-le franchement, ce second volet du "Mesrine de Richet est décevant, surtout parce qu'il n'atteint pas à la facinante déraison du premier, et que, faute sans doute à son scénario moins protéiforme, et à son héros, moins convulsif, plus caricatural cette fois (des bribes d'humour allègent l'ambiance, mais ce n'était pas ce qu'on demandait !), il devient un simple polar franchouillard plutôt au-dessus de la moyenne. Mais ne tordons pas trop le nez : si Richet ne se révèle plus ici comme le disciple forcené d'un cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]