31 décembre 2008

"Live at Elland Road" : Kaiser Chiefs sont devenus grands, hélas !

Petit groupe finit par devenir grand... surtout lorsqu'il a le potentiel commercial de Kaiser Chiefs, sa science magistrale des hymnes punk-pop qui font irrésistiblement chanter en choeur et sauter de bas en haut ! Et on se retrouve donc à jouer dans un stade (Live At Leeds, comme les Who ! Sauf que Kaiser Chiefs sont les enfants du pays...), avec tout ce que cela comporte : son pourri, sacrifice de la moindre subtilité musicale restant dans une musique déjà largement primaire. Et il faut bien avouer que Ricky Wilson, même s'il court... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 décembre 2008

"Le Bon, la Brute et le Cinglé" de KIM Jee-Woon

Inspiré du chef d'oeuvre de Leone (jusqu'au recopiage exact de certains plans du fameux duel à trois final !), "le Bon, la Brute et le Cinglé" est surtout un film "excessif", donc à la fois réjouissant et épuisant. Réjouissant parce que, en digne successeur des grands films de sabres des années 70, il se résume à une anthologie du mouvement, une célébration de la beauté de l'énergie, nous laissant en permanence émerveillés par la grâce de ces corps qui volent et tombent, et par l'imagination apparemment... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 décembre 2008

"Les Révolutions" - Le Retour à la Terre s'embourbe !

Il y a une idée amusante dans ce 5ème tome du "Retour à la Terre" de Manu, c'est l'introduction d'une mise en abîme du récit, Manu (Larcenet) et son scénariste (Ferri) y apparaissant clairement comme travaillant ensemble sur cette BD, tout en se posant la question de la confusion créée dans l'esprit du lecteur : est-ce que le Manu du "Retour à la Terre" est le vrai Larcenet, ou non ? De la même manière, l'apparition régulière des Atalantes (style créatures du lagon noire) dans les mares et rivières de la région... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 décembre 2008

"L'ennemi public no 1" : la fin de la saga "Mesrine" de Richet

Disons-le franchement, ce second volet du "Mesrine de Richet est décevant, surtout parce qu'il n'atteint pas à la facinante déraison du premier, et que, faute sans doute à son scénario moins protéiforme, et à son héros, moins convulsif, plus caricatural cette fois (des bribes d'humour allègent l'ambiance, mais ce n'était pas ce qu'on demandait !), il devient un simple polar franchouillard plutôt au-dessus de la moyenne. Mais ne tordons pas trop le nez : si Richet ne se révèle plus ici comme le disciple forcené d'un cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2008

"Le Chant des Stryges - Chutes" : la saison 2 se termine...

"Le Chant des Stryges", série jadis un peu culte et aujourd'hui décriée par ses fans de la première heure, boucle donc avec ce 12ème tome sa seconde saison (la fascination pour les séries TV a encore frappé). Comme depuis 3 ou 4 ans, "Chutes" souffre toujours de sa nouvelle esthétique "allégée" (dessin simplifié, couleurs beaucoup plus "primaires"), mais, au moins, les scénaristes tentent-ils de redresser la barre par rapport à l'interminable dérive de leur histoire au cours de cette pauvre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2008

"Louise-Michel", un film méchant de Kervern et Delépine

Il y a des films qui font du bien, et des films qui sont nécessaires. "Louise-Michel" est sans doute l'un des rares qui soit les deux à la fois. Alors que le système du capitalisme financier s'effondre, broyant dans sa chute des populations entières, voici enfin un film - français, de surcroît - qui ose montrer l'ignominie des uns et la veulerie des autres, et assume la nécessité de retrouver l'héritage des révolutionnaires des siècles précédents : le message est simple, flinguez les patrons indélicats, buttez les financiers... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2008

"Autour du Saumon", on est bien !

D'abord, vous me direz qu'en période de fêtes de fin d'année, parler d'un restaurant où l'on ne mange (presque) que du saumon est au mieux opportuniste, au pire redondant ! Mais que voulez-vous, même les bloggeurs suivent l'actualité, non ? Et puis, je suis prêt à parier que ce restaurant / magasin (ou plutôt "ces" car il y en a désormais 4 à Paris, dont celui situé au 60 de la rue François Miron, dans le 4e, près de la Mairie de Paris, où nous sommes allés...) sera toujours ouvert dans six mois quand le dégoût occasionné... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 décembre 2008

"Manitoba ne répond plus"

Manset, depuis plus de 30 ans, c'est notre conscience et notre souffrance à nous : conscience du Mal qui règne sur le monde et réduit hommes, femmes et enfants à la misère, souffrance de se retrouver toujours aussi impuissants à changer quoi que ce soit, même en nous. Mais Manset est aussi le seul à être notre prof d'histoire et de géographie... L'un de ces profs qu'on écoutera toujours, car on sait qu'il a marché jusque là-bas (où ? Gare Saint-Lazare ou Amazonie, c'est un peu pareil). Avec "Manitoba...", Manset ressasse ses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 décembre 2008

Séance de rattrapage : "Cortex" de Nicolas Boukhrief

A partir d'une bonne idée - ajouter à la confusion habituelle d'une énigme policière à résoudre, celle, mentale, d'un détective frappé par Alzeimher -, Boukhrief échoue à faire de "Cortex" un film vraiment convaincant : la faute en revient uniquement à son scénario, finalement assez paresseux, jouant sur les ficelles efficaces mais un peu usée de la paranoïa de l'enfermement psychiatrique, et du (relatif) amusement du spectateur face à des personnages (forcément) insolites du fait de leur maladie, mais ne prenant jamais au... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2008

La troisième saison de "Sur Ecoute", la plus radicale ?

La troisième saison de "Sur Ecoute", sans doute moins littéralement "emballante" que les deux premières, est sans doute pourtant celle qui radicalise le plus magnifiquement les principes même de cette série pas comme les autres : ultra réalisme de la description de la vie quotidienne des dealers blacks comme des flics, eux aussi blacks (on est à Baltimore, et les blancs n'occupent plus que les strapontins...), refus serein de porter le moindre jugement moral sur le comportement des personnages, choix de la légèreté... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :