milkSi l'on savait Van Sant capable de faire briller son "génie" même au sein des machines hollywoodiennes les plus standardisées, on ne pensait pas qu'il avait encore envie de livrer ce genre de combats. Mais on comprend qu'il a abordé "Milk" non comme un simple "biopic" - même s'il en respecte scrupuleusement les codes - mais comme une profession de foi, mêlant magnifiquement nécessité du militantisme et amour - communicatif - pour la vie, l'amour, le sexe. "Milk" est donc un film réussi sur tous ses plans : une fresque historique indispensable sur un moment-clé de la société US (et pas seulement gay), un biopic fort et poignant, et une célébration hédoniste de la beauté masculine - qui a toujours été LE grand sujet de Van Sant. Et Sean Penn y trouve ce qui est peut-être son plus beau rôle, loin de ses marques et de ses habitudes.