31 mars 2009

Avertissement aux fans de Carpenter...

Avertissement aux fans de Carpenter (comme moi...) : "Meurtre au 43ème Etage" est un téléfilm tout-à-fait honorable, une construction post-hitchcokienne qui a l'intelligence de donner un rôle central à une (ou plutôt deux) femme(s) de caractère, et de prendre pour décor et pour véhicule de sa fiction les nouveaux symboles de la modernité telle qu'on la voyait dans les années 70 (immeubles vitrés, ordinateurs de contrôle, machines enregistreuses de toutes sortes)... Mais rien, ou presque (peut-être justement ce respect pour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2009

"Heart On" de Eagles of Death Metal : vous souvenez-vous...?

Vous souvenez-vous d'un temps où le rock'n'roll n'était guère qu'une musique idéale pour rouler en voiture dans la nuit, boire des bières, et draguer des filles qui paraissaient toutes plus canons les unes que les autres, vu l'état d'excitation dans lequel nous étions - ou plutôt dans lequel le rock'n'roll nous mettait ? Jess et Josh, lancés à donf' dans leur trip ont réussi avec "Heart On" à retrouver un peu de cette innocence, avant que l'argent ait tout perverti, que l'âge ait affaibli les artères, que nous soyons entrés... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2009

Séance de rattrapage : "Rumba" de Donique Abel, Fiona Gordon et Bruno Rémy

J'attendais cette "Rumba" avec impatience, fan de "burlesque distancié" et éternel admirateur de Keaton et Tati que je suis. Ma déception a été à la hauteur de mes espérances, tant j'ai eu le sentiment d'assister à un film "mort", voire "macabre", le fameux esprit burlesque ressuscité par le trio Abel / Gordon / Rémy ne semblant avoir pour but que de nous faire rire "aux dépends" de ses personnages, caricaturalement typés dans leurs déficiences comme leur déraison : on n'est jamais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2009

Eagles of Death Metal au Bataclan le vendredi 27 mars

Toute le monde ou presque sait aujourd'hui que Eagles of Death Metal, ce n'est ni un groupe de covers des Eagles, ni du Death Metal, mais un projet parallèle du prolifique Josh Homme, une sorte de retour à un rock'n'roll plus basique, mais finalement assez indéfinissable. Sur scène, on sait bien que Josh Homme ne sera pas là, mais pour cette tournée, il s'est fait remplacer par le titanesque Joey Castillo à la batterie (lui aussi de QOTSA), ce qui va nous garantir, pendant une heure et demi durant, une turbo-propulsion... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mars 2009

Séance de rattrapage : "Yesterday Once More" de Johnnie To

Parmi la filmographie pléthorique de Johnnie To, "Yesterday Once More" fait figure d'exception, de par son envie d'être une comédie sophistiquée plutôt qu'un polar stylé, mais il n'est pas sûr que le résultat, insipide et décevant, soit à la hauteur du projet... Un projet au départ assez intéressant (montrer ce qui arrive "après l'amour", quand le couple mûrit et doit trouver de nouvelles manières de se ressourcer) et construit sur le principe - valable en Chine, pas forcément chez nous - que les spectateurs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mars 2009

David Byrne à l'Olympia le 25 mars

Premier entré - pour rien, il y a des sièges et ils sont numérotés - dans une Olympia méconnaissable, je passe forcément par une phase de doute : à plus de 80 € la place, ça fait quand même cher la minute d'hommage à feu les Talking Heads ou de célébration de la liberté musicale de Mr. David Byrne, le seul cycliste (à ma connaissance, du moins) du rock ! Bon, Sophie et moi ne seront pas trop mal installés au cinquième rang, un peu sur la droite, mais au vu du public visiblement établi et fortuné auquel les ouvreuses... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2009

"Blood - The Last Vampire" : attention, choc esthétique !

Ce qui frappe - secoue serait le terme le plus exact - dès les premières minutes de "Blood", c'est l'extraordinaire beauté des images (je ne parle pas de l'animation, assez saccadée et basique), qui amène à se poser la question : qu'est-ce qui rend un dessin plus riche esthétiquement - et même émotionnellement - qu'une photographie ? Peut-être la réinterprétation que l'artiste fait de la réalité, qui conduit ici à une sorte d'exacerbation sublime des ambiances et des expressions ? Oui, "Blood" peut être qualifié... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mars 2009

"Oz Saison 5" - Les gencives de l'horreur...

La 5ème saison de "Oz" commence par un très bel épisode, à la construction classique, que l'on qualifiera de très "cinématographique", qui prouve le niveau auquel peut s'élever la série quand elle s'en donne les moyens. Les 7 épisodes suivants avancent avec l'habituelle férocité frontale sur le chemin tracé depuis 2 saisons : foisonnement d'intrigues violentes - dont aucune ne sera véritablement dénouée durant cette saison - et escalade dans l'horreur (gageons que pour la plus part d'entre nous, l'histoire des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2009

"The Chaser" de NA Hong-Jin : du brutal et du noir !

Si la vitalité du cinéma sud-coréen s'est un peu affaiblie depuis 2 ans, "The Chaser" vient magnifiquement nous rappeler que le meilleur peut encore survenir du pays de l'alcool triste et des insultes : voici un film comme le cinéma français ne sait plus en faire, une attaque virulente contre la société (la Corée, sa police, ses politiciens, sa lâcheté et son impuissance frustrante, dissimulée derrière la violence systématique des rapports humains) déguisée en thriller noir de noir, avec ces flambées de bouffonnerie et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
22 mars 2009

Séance de rattrapage : "Into the Wild" de Sean Penn

On aime depuis toujours le cinéma de Sean Penn, qui, même si ses films sont toujours inégaux, légèrement en deçà de leurs ambitions, sait regarder droit dans les yeux, avec respect et émotion, une Amérique différente, perdue, brisée mais fière, largement absente des écrans trustés par l'idéologie plus conformiste d'Hollywood. "Into The Wild" ne déroge pas à la règle, qui veut qu'un film que Sean Penn fascine, envoûte, surprenne, mais finalement déçoive un peu. Sur un thème "philosophiquement" fort (comment... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]