30 avril 2009

Séance de rattrapage : "The president's Last Bang" de IM Sang Soo

Merveille formaliste, à égale distance entre Scorsese, pour la crudité du regard sur un univers profondément corrompu, et de Coppola, pour une indéniable élégance opératique, "The President's Last Bang" est aussi une réussite théorique tout-à-fait surprenante : en réduisant, avec un sens du grotesque bien coréen, un événement politique majeur (l'assassinat d'un dictateur, moment-clé qui changera le destin d'un pays) à un ballet de mouvements dérisoires, d'actes à demi manqués et de conspirations idiotes et informes, IM... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2009

Séance de rattrapage : "Be Happy" de Mike Leigh

Mais que veut donc nous dire, ou plutôt nous montrer Mike Leigh, cinéaste talentueux mais très irrégulier, dans ce "Be Happy" qui devient rapidement irritant à force d'accumuler les épisodes les plus divers (farfelus, anodins, déprimants, émouvants, il y a de tout…) ? Qu'il suffit d'y croire, de rire face à l'adversité, pour qu'un jour, l'harmonie advienne quand même au sein de ce monde furieux ? Ou qu'au contraire, les façades les plus gaies et colorées cachent elles aussi un mal-être aigu ? Dans les deux cas, ça ne fait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2009

"Still Walking" de Hirokazu Kore-eda

Portrait délicat et en demi-teintes des tensions internes d'une famille japonaise - mais évidemment universelle (chacun d'entre nous méditera à loisir sur ses propres déficiences de père / mère, fils / fille ou frère / sœur au long de ces deux heures parfaites, et régulièrement émotionnellement éprouvantes) -, "Still Walking" évoque immanquablement Ozu, sans pourtant en atteindre le génie éblouissant. Comme chez Ozu, il y a chez Kore-eda ces instants véritablement magiques où une sorte de lumière sereine - et infiniment... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2009

"Mirror Mirror" de Ghinzu, les Belges schizophrènes...

Excitation de découvrir - tardivement - un "nouveau" grand groupe, à la musique puissante, ambitieuse, complexe, avec son lyrisme très seventies propulsant des mélodies très actuelles, et, cerise sur le gâteau, un "vrai" chanteur. Déception aussi, un peu, devant un disque qui, tout formidable qu'il soit, bourré de morceaux qui pourraient presque être des tubes - en tout cas qui restent bien en tête, obsédants et un peu mystérieux -, laisse l'auditeur sur sa faim : est-ce le manque de cohérence de cette musique, qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 avril 2009

Séance de rattrapage : "Le Crime est Notre Affaire" de Pascal Thomas

Comme pour le précédent film de ce qui pourrait bien devenir une série, "Mon Petit Doigt m'a Dit", je suis resté complètement froid devant les constructions théoriques de Pascal Thomas, ce mélange trop malin de théâtralisation poussiéreuse, de citations nostalgiques et de second degré pas vraiment drôle. Si l'on évacue l'énergie, voire la magie qui se dégage du couple Frot-Dussollier, il ne reste rien de "Le Crime est Notre Affaire", l'intrigue de Maîtresse Agatha étant réduite à un McGuffin incohérent, et les... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2009

"[MI-5] - Saison 1" : La version BBC de l'espionnage...

Paré de toutes les qualités et défauts d'une série estampillée "BBC" (originalité du propos, franchise de ton, subtilité des personnages, manque flagrant de moyens - un peu gênant quand même quand on veut parler de géo-politique et faire un thriller), ce "MI-5" désarçonne un peu sur ses 6 premiers épisodes par son hétérogénéité furieuse, tant du point de vue réalisation - certains épisodes, comme le pilote, sont désagréablement frimeurs, d'autres parfaitement maîtrisés et sobres - que sujets. De plus,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2009

"Dans la Brume Electrique" de Bertrand Tavernier

A propos de "Dans la Brume Electrique", on nous a fait le coup du désaccord entre le gentil artiste français et les méchants producteurs américains, voire avec la grande star américaine âpre au gain, mais au final qu'est-ce que ce bon Tavernier nous livre avec son "final cut" frenchie ? Un bon thriller américain respectant tous les codes bien établis du genre (le polar moderne adulte), avec serial killer, corruption des élites, critique (distante) des institutions (ici, le cinéma, bravo !), ce qui n'est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2009

"Haunts", debut album du groupe du même nom : musique urbaine

Le rock a été peu à peu supplanté par le rap en temps que "musique urbaine", expression symbolique de la dureté des villes et des tensions qu'elle génère. Ce n'est pas le moindre mérite du beau disque de Haunts que de se coltiner avec ce défi, en reprenant les choses là où la trilogie berlinoise de Bowie-Eno les avaient laissées, en actualisant le funk blanc et raide des Talking Heads, et en y injectant un soupçon d'hystérie pop et post-punk. Le résultat est stimulant, à la fois glaçant de violence sourde et réjouissant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2009

The Ting Tings au Bataclan le Lundi 20 Avril

La chaleur est déjà insoutenable dans le Bataclan complet, comme à l'habitude, et je me résous cette fois à enlever une de mes couches (rassurez-vous il me reste mon Damart sous ma chemise, qui ne me quitte jamais...!) alors que Gilles B et Julie transpirent déjà en débardeurs. On est un peu surpris de voir que les roadies installent beaucoup de matériel, les Ting Tings seraient-ils désormais plus qu'un duo ? Non, rassurez-vous, l'estrade et les claviers supplémentaires ne sont là que pour permettre plus de ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 01:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 avril 2009

"L'adversaire" d'Emmanuel Carrère

Il y a - même ceux qui n'ont pas lu le livre le savent - à la source de "l'adversaire" d'Emmanuel Carrère, l'un des "faits divers" (terme erroné en l'occurrence) les plus terribles et vertigineux qui soient : l'affaire Jean-Claude Romand. Ayant été à l'époque et à ma manière sans doute autant frappé que Carrère - et que des milliers d'autres individus - par cette énigme à proprement parlé inconcevable, j'ai longtemps refusé de lire ce livre, et aussi de voir les deux films tirés de cette même affaire.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :