Monster_4Les 15 épisodes composant le quatrième volume de l'anime "Monster" souffrent - sans surprise - des mêmes faiblesses que leurs 45 prédécesseurs, par rapport en particulier à leur "source" : faiblesse d'une animation "cheap" qui ne retrouve pas le dynamisme visuel du manga, absence cruelle de cette tension et de cette excitation que sait si bien faire naître Urasawa dans ses récits. Mais ce sont évidemment aussi les ficelles qu'Urasawa lui-même utilise dans son œuvre qui sont exposées ici : le foisonnement excessif de récits et de personnages, la manière dont l'auteur fait monter les attentes de son public par rapport à des pistes scénaristiques qui seront finalement abandonnées sans trop d'explication, etc. Restent les 4 derniers épisodes du coffret, qui réussissent à faire exister un personnage passionnant, Martin, en prise à une attirance - répulsion intense pour la fascinante Eva, le tout dans une atmosphère de roman noir parfaitement maîtrisée. C'est superbe.