WEST_Megan"Megan" est une excellente surprise : après 4 tomes qui m'avaient laissé dubitatif, avec une créativité graphique qui jouait contre la lisibilité de l'histoire, et des scènarios hyper-ambitieux et confus, le cinquième volume de W.E.S.T. est tout simplement fascinant de bout en bout. En délaissant la fresque historique (même s'il reste - et c'est très bien comme ça - un contexte judicieux, celui du capitalisme (déjà) inhumain et barbare d'il y a un siècle) pour se recentrer sur le fantastique pur (une histoire de possession vraiment origianle, et il n'y a en plus tant que cela...), en travaillant les personnages qui semblent - enfin ! - transcender les stéréotypes - originaux certes, mais assez inhumains - qui les définissaient pour souffrir et aimer, en portant à une indéniable perfection formelle le graphisme, toujours aussi original, sans que celui-ci ne nuise à la tension du récit (il reste bien encore quelques enchaînements manquant de logique et de fluidité...), "W.E.S.T." atteint enfin à l'excellence. On attend la suite avec impatience.