13 septembre 2009

Leonard Cohen au Palacio de Deportes de Madrid, le samedi 12 septembre

22h10 : quelques minutes après ses musiciens, Leonard CohenDance Me to the End of Love : c'est la douche froide, le niveau du son est ridiculement faible, et bien qu'il soit clair, il y a comme une résonance métallique que l'on imagine caractéristique de la salle. Je suis assez consterné, d'autant que autour de moi, ça remue beaucoup, ça jacasse, ça fume même : pas évident de se concentrer sur les sublimes mélodies et les textes cruels ou virulents du maître. Mais l'avantage d'un tel concert-marathon, c'est qu'on peut se... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,