14 septembre 2009

"Singularités d'une Jeune Fille Blonde" de Manoel de Oliveira (101 ans !)

Depuis tant d'années, on connait bien la manière d'Oliveira (101 ans ! Un record !) : extrême minutie du cadre et précision du langage, forcément littéraire et "juste", épure de la mise en scène, etc. On retrouve tout cela dans le court "Singularités d'une Jeune Fille Blonde", hormis la durée parfois éprouvante de plans qui laissent d'habitude le temps aux sensations et aux sentiments d'advenir, puisque le film est ici (relativement) rapide, comme réduit à l'essentiel d'un récit tranchant (même si fonctionnant à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]