30 septembre 2009

Séance de rattrapage (tardive) : "Layer Cake" de Matthew Vaughn

On apprécie énormément que Matthew Vaughn n'ait pas, avec ce "Layer Cake" suivi les mêmes chemins escarpés de la comédie destroy que son acolyte Guy Richie, pour tenter le polar scorsesien (y a-t-il une morale possible derrière le commerce moderne de la drogue ?) et la stylisation intelligente (belle idée que le magasin FCUK du futur avec ses étagères de drogues…). Comme le grand Daniel Craig officie brillamment dans le film, dans un registre assez éloigné - et bien plus touchant - de celui de James Bond, et qu'il est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2009

"Locas - Volume II" - Suite et fin (?) du grand oeuvre de Jaime Hernandez

Comme pour le volume II de "Palomar City", j'ai trouvé assez "ardu" de se replonger dans l'univers riche et complexe de "Locas", la multiplication de personnages (pas toujours reconnaissables d'ailleurs, le trait élégant de Jaime Hernandez ayant tendance à "uniformiser" quelque peu la beauté de ses héroïnes) et d'intrigues. Mais, même en n'étant pas sûr d'y comprendre grand chose, entre histoires de familles déchirées et de cœur pas en meilleur état, le charme a opéré quand même, peu à peu.... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2009

Séance de rattrapage : "L'échange" de Clint Eastwood

Avec "l'Echange", projet ambitieux (rappeler à l'Amérique un temps pas si lointain où la barbarie régnait encore, et pas n'importe où, à deux pas d'Hollywood !), Eastwood ne réussit pas tout-à-fait un chef d'œuvre de plus dans sa filmographie, qui commence à en être pleine à craquer : il manque quelque chose - d'indéfinissable - pour que ce film-monstre (mélodrame sec, fresque politique soignée, film de procès, thriller naturellement ellroyien) nous emporte, malgré une magnificence permanente de la mise en scène (ah ! ces... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 septembre 2009

"Plus Fort que les Plus Forts" de Riad Sattouff : tout le monde rêve de Pascal Brutal !

2009 : Riad Sattouf est devenu un cinéaste à succès avec ses "Beaux Gosses", et ce n'est que justice. 2009 : les planches du troisième tome de Pascal Brutal sont publiées en avant-première dans les Inrocks, et ça nous gâche un peu le plaisir de la découverte de ce troisième tome (le "cube", en "édition chromium", s'il vous plaît !), pourtant le plus brillant à date, du plus bel héros post-moderne de la France ultra-libérale. Pourquoi le plus brillant ? Eh bien, lisez seulement les 8 pages de "Pascal... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2009

"Ignore the Ignorant" : Johnny Marr réapparaît chez The Cribs !

TCThe Cribs n'ayant jamais fait illusion au sein de la scène "Brit Pop" que grâce à l'énergie un peu "gouape"  déployée sur scène, l'arrivée hautement improbable de Johnny Marr, légende engloutie de la guitare indie rock, au sein d'un tel combo post ado, au front assez bas, réactive l'intérêt que l'on pouvait ressentir pour ce groupe (ou non...). Las ! L'impuissance de The Cribs à écrire la moindre chanson vraiment intéressante n'a pas fondamentalement changé, ce qui fait qu'on écoute cet... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2009

"La Ballade de l'Impossible" de Haruki Murakami

"La ballade de l'impossible" - beau titre curieusement en décalage avec le thème apparent du livre de Murakami - est ce qu'on appelle aujourd'hui un roman "déceptif", c'est-à-dire trompeur, qui a en outre un drôle d'effet sur son lecteur : voilà un livre où il ne se passe pas grand chose, mais qu'on dévore comme un thriller. C'est aussi un livre assez classique "d'apprentissage" de la vie - qu'on imagine autobiographique - dans une veine assez Salingerienne (c'est l'une des deux références sur la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 septembre 2009

"District 9" de Neill Blomkamp

La première partie de "District 9" est l'une des plus excitantes, intriguantes, bluffantes vues cette année : si le procédé de l'hyper-réalisation d'une fiction a priori peu "crédible" par l'utilisation de la vidéo et du filmage façon "news reel" n'est plus une nouveauté depuis "Cloverfield" ou "Rec", personne n'en avait aussi pertinement exploité la vision "politique" possible. "District 9", à la fois terriblement méchant et dur dans sa description... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2009

"Back To Panda Mountains", un CD et un DVD live de Cocoon

Après plus d'un an à tourner à travers la France, profonde mais pour le coup littéralement enchantée, Mark et Morgane ont décidé d'étoffer Cocoon, et de s'adjoindre une section rythmique - discrète, mais présente - et des cordes - bien vues, les cordes. Du coup, on peut regretter le merveilleux bricolage que constituait jusqu'alors la mise en musique des cauchemars bizarres et des terreurs enfantines de Mark, déplorer une certaine "professionnalisation" d'une musique jusque là totalement intime. C'est la rançon du succès, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 septembre 2009

Séance de rattrapage : "Délire Express" de David Gordon Green

Quelle drôle d'idée que celle qu'Apatow et sa bande ont "testée" dans ce "Délire Express" aussi halluciné qu'hallucinant ! Mettre leur cinéma - devenu si essentiel à notre amour de la comédie moderne - à l'épreuve du film d'action standard… ou encore confronter les interminables délires verbaux par lesquels s'exprime - ou se dissimule - l'amitié (embarrassée) entre hommes à la brutalité des coups, des balles, des accidents ou es explosions… On ne peut certes pas dire que tout cela fonctionne très bien, la faute... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2009

Elvis Perkins à la Sala Heineken (Madrid) le vendredi 18 septembre

D'abord, quand le copain Elvis Perkins rentre sur scène, je crois qu'il s'agit d'un roadie venu tester une dernière fois la guitare, tant la grande silhouette voûtée, aux cheveux longs et au chapeau bien bab enfoncé jusqu'aux yeux, qui s'approche du micro, n'a plus rien à voir avec le jeune dandy déjanté style "Nouvelle Angleterre" que j'ai pourtant déjà vu deux fois sur scène : il faut qu'il se mette à chanter While You Were Sleeping, la superbe introduction de son premier album, "Ash Wednesday", pour que je... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,