Mad_Men_1Lorsqu'une nouvelle série recueille tous les suffrages critiques, comment ne pas laisser notre niveau d'attente grimper au plafond… au risque de la déception ? Le pilote de "Mad Men" est simplement parfait, miracle de précision dans la description d'une époque où misogynie et racisme étaient la norme (avant le basculement politique et moral des années "révolutionnaires"), mais une époque qui est aussi la "matrice" de la nôtre : car ce que "Mad Men" nous permet de voir - pour la 1ère fois ? - c'est la naissance du capitalisme moderne au sein d'une société aussi innocente que déjà profondément cruelle et injuste. Le choix des scénaristes de se refuser largement à tout "effet série" (coups de théâtre et suspense) pour privilégier l'observation fine de personnages qui nous paraissent presque monstrueux dans leurs codes sociaux aujourd'hui oubliés (la cigarette !) fait néanmoins que la série piétine un peu avant de trouver son rythme propre, sa profondeur. On attend avec impatience la suite…