Lost_5On était prévenu : la 5ème saison de "Lost" est un grand moment de la nouvelle "série TV", et, de fait, retrouve presque le pouvoir de fascination de la 1ère, mais dans un registre différent. Si l'addiction est la même (comment ne pas dévorer ces 16 épisodes en un minimum de soirées ?), la narration a atteint un degré de prolifération qui défie souvent l'entendement, et rebutera ceux qui ont depuis longtemps renoncer à jouer au "rubik's cube". Avec nos "héros" qui voyagent dans le temps pour finir par conduire leur "enquête" sur l'île dans deux temporalités différentes, à 30 ans d'écart, et la mise en place patiente d'un paradoxe temporel classique mais efficace (peut-on tout effacer et remettre les compteurs à zéro, ou bien les règles de fonctionnement du Temps font-elles que tout est écrit une fois pour toute ?), cette saison est un pur plaisir, et ce d'autant que nombre de "solutions" nous sont enfin livrées, nous délivrant de frustrations vieilles de 4 ans. Magnifique cliffhanger final : vivement l'année prochaine…