A_serious_man"A Serious Man" représente un sérieux pas de côté, et peut-être en avant, pour les frères Coen, de par la singularité de son thème, clairement très personnel (la culture juive, observée ici avec une "profondeur" qui laisse forcément les goys sur le bord du chemin), comme de par son formalisme à la fois impeccable (l'uniformité quasi doucereuse du ton n'est jamais remise en question, même alors que le désastre absolu est imminent) et prodigieusement abstrait. Si le film est drôle, bien entendu, on a néanmoins le sentiment trouble que cette drôlerie nous échappe constamment, voire nous reste inatteignable. Et ce n'est pas la manière ahurissante dont les Frères Coen concluent leur film, juste avant que la main de Dieu (dont la seule excuse est qu'il n'existe pas - une phrase qu'on peut mettre en exergue du film) ne s'abatte lourdement sur tous, qui risque de réconcilier le spectateur déboussolé !