Fire_Like_ThisComment ne pas tourner en rond très vite quand on n'est qu'à deux enfermés dans une "boîte de secrets", qu'on n'est pas prêts à ouvrir aux autres ? Laura-May, renfrognée, n'aime pas qu'on la regarde ou, pire, qu'on l'admire ; Steven préfère les pitreries en faisant la démonstration de son talent de forgeron de l'apocalypse (des marteaux à la place des baguettes ?). Ce feu-là, qui coule de leurs doigts jusque dans leur musique souvent "bigger than life", est né il y a presque vingt ans en Amérique, alors que Laura May et Steven n'étaient que des enfants : Pixies, Nirvana, Sonic Youth, voici une sainte trinité bien singulière pour deux jeunes Anglais qui se morfondent sur la côte grise de Brighton. Pourtant, les voici qui se rapprochent un peu plus de ce qui semble être leur but ultime, exprimer en trois minutes et quelques secondes toute leur rage devant la cruauté du monde et l'imbécilité de la vie, de la manière la plus brute possible, sans oublier pour autant de nous faire chanter en chœur et même parfois sourire sur un refrain accrocheur.