21 mai 2010

"Impardonnables" de Philippe Djian : style superbe, construction effrontée, impact maximal...

Djian et la musique, encore : "chaque fois que j'écoutais Banshees Beat d'Animal Collective, je prenais conscience que l'homme n'est pas seulement destiné à répandre la souffrance et la laideur sur le monde". Djian et le monde : "la chambre se trouvait équipée d'un téléviseur qui diffusait ce soir là des images de pays qu'il faudrait se résoudre à bombarder si nous voulions garantir notre sécurité. On nous montrait des cartes, les choses paraissaient simples". Djian et la littérature : "Combien... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :