Kitaro_2La lecture des aventures de Kitaro Le Repoussant, grand héros des enfants japonais, nous permet de nous confronter à ce qu'est vraiment la "différence culturelle". A la différence de bien des mangas, finalement assez universels, le travail de Mizuki, qui mêle ici de manière quasi surréaliste des fantasmes délirants de destruction massive ("Le Monstre des Mers", littéralement stupéfiant !), le plaisir pervers de terrifier le lecteur avec des histoires de spectres assez carabinées, et un sens très "asiatique" du grotesque, voire de la bouffonnerie, demande un vrai effort au lecteur occidental, qui sera forcement désarçonné par le mélange (très impur) des genres : à la lecture de ce deuxième tome de l'anthologie des aventures de "Kitaro le Repoussant", on passera de l'hilarité au dégoût, de l'admiration (certains dessins sont magnifiques…) à l'ennui (... mais on a du mal à adhérer aux aventures de tels héros !) sans savoir à quel saint (ou à quel yokaï) se vouer. En tout cas, tout cela est suffisamment étonnant pour qu'on ait envie de s'accrocher !