30 juin 2010

"Hidden" de These new Puritans : waouuuhhhh!

On oublie trop souvent combien la Musique a la pouvoir de changer le monde, ou du moins, notre perception de celui-ci. Englués dans la répétition de schémas plaisants ou populaires, épuisés par trop d'évidences et de facilité, il nous faut alors faire à nouveau l'expérience du "choc esthétique" total. Et "Hidden" est un album de ce niveau-là, l'une de ces musiques qui définit de nouvelles directions pour l'avenir, tout en constituant le "soundtrack" idéal de notre époque (chaos, guerres, tout cela vient... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 juin 2010

"Quai d'Orsay" de Blain & Larzac : une plongée époustouflante dans la vie politique...

Si ce "Quai d'Orsay" n'était qu'une caricature bien sentie et parfaitement documentée du fonctionnement du Ministère des Affaires Etrangères à l'époque "glorieuse" (Villepin et sa résistance inspirée aux néo-cons en train de déclarer la guerre à la planète...), ce serait déjà un bouquin indispensable, puisque a priori basé sur les expériences vécues par le scénariste au sein de cette impressionnante organisation du gouvernement français. Mais, comme c'est souvent le cas chez Blain, l'un des tous meilleurs créateurs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juin 2010

"Air Doll" de Hirokazu Kore-Eda

Avec "Air Doll", Kore-Eda abandonne de manière inattendue son réalisme minutieux (qui l'ont fait comparer à un Ozu) pour aborder un fantastique poétique qui ne lui convient pas vraiment : il y a dans la partie du film montrant la découverte de notre monde par une poupée encore "vierge" de sensations, bon nombre de scènes simplistes, naïves - pour ne pas dire un peu niaises - prouvant que Kore-Eda n'a pas vraiment su comment les aborder, et s'est contenté de clichés. Heureusement, il y a aussi, grâce au sens exquis... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 juin 2010

Retour (tardif) aux enchantements de Hong Sangsoo : "Conte de Cinéma" (2005)

J'avais, par paresse, délaissé un peu le cinéma enchanté, ultra-intelligent, de Hong Sangsoo (une sorte de Rohmer coréen, forcément plus trivial mais pas moins complexe que son "modèle" français), depuis quelques années, et cet admirable "Conte de Cinéma" m'a offert le plaisir immense de retrouver mes marques (cette évidence d'un cinéma lumineux et magnifiquement mélancolique, mais sans aucune afféterie) tout en m'émerveillant devant le nouveau tour de force d'une construction singulière, à la fois déroutante et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2010

"Locas - Elles Ne Pensent Qu'à Ça" : l'occasion de célébrer une fois de plus l'oeuvre magistrale des frères Hernandez

On aime Maggie et Hopey (enfin, pour moi, surtout Hopey, jamais tout-à-fait sortie de l'explosion "post punk" qui balaya L.A. au début des années 80 - N'oubliez jamais X, les petits !) et on ne résistera pas au plaisir de les suivre dans une quarantaine de nouveaux récits, minutieux, complexes, déjantés, absurdes, romantiques, hilarants, érotiques, incompréhensibles, simplistes, contradictoires. Une nouvelle pierre apportée à l'impressionnant édifice "Love And Rockets", soit une manière révolutionnaire de faire de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2010

Séance de rattrapage : "Où sont passés les Morgan ?" de Mark Lawrence...

Bien, il faut bien admettre que "Où sont passés les Morgan ?" ne renouvellera pas le genreun peu fatigué des "comédies du re-mariage", et qu'on peut se sentir accablés par les facilités de l'habituel sujet de la "rencontre des citadins avec la campagne profonde". Certes, nulle réelle surprise ne viendra entacher ici le programme agréablement décliné du cabotinage soft de deux stars populaires, mais toujours charmantes. Au final, on se réjouira peut-être de peu : qu'il règne ici une certaine intelligence,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2010

(Séance de rattrapage) "Agora" de Alejandro Amenábar

Si on voit bien l'ambition (démesurée ?) d'Amenabar - réaliser le premier peplum à la fois métaphysique (la distance entre l'univers et la vision réductrice des religions) et intellectuel (remplacer le fracas des armes par le débat d'idées) -, force est de constater que l'échec, tant sur le fond que sur la forme, est sans appel. Mélanger les codes hollywoodiens du cinéma à grand spectacle avec les fulgurances du ciné-reportage façon "je suis un journaliste qui couvre les émeutes", en y rajoutant des effets spéciaux zoomant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2010

"Villa Amalia" de Benoît Jacquot : disparaître...

Sorti tardivement à Madrid, le dernier Benoît Jacquot a été un choc esthétique et émotionnel pour moi : la perfection (habituelle ?) du jeu d'Isabelle Huppert, comme souvent possédée par son rôle, mais pourtant magnifiquement distante, arrime au réel un conte presque fantastique d'évasion de soi, filmé avec une grâce constante, une grâce quand même traversée de chutes brutales et de cris étouffés. Combien de scènes à la dureté impressionnantes au milieu de cette échappée au goût de suicide libérateur ? Combien de moments de pure... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2010

"Blood Like Lemonade" de Morcheeba

Morcheeba, groupe qu'on a beaucoup aimé, envers et contre tout "bon goût" a toujours frôlé l'insignifiance, et s'est à chaque fois racheté grâce à une poignée de mélodies qui méritent le qualificatif de sublimes, portées par la voix envoûtante de Skye. Avec le retour de Skye, c'est cette fois la sortie de route irrémédiable, avec un album aussi aimable (pour la première fois, il y a une vraie cohérence formelle, et le "territoire Morcheeba" est immédiatement identifiable) que totalement et désespérément insipide :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 juin 2010

"Happy Girls" de Zep : prévisible et anodin...

A équidistance des potacheries de Titeuf et des embarras salaces de Happy Sex (une petite réussite, rappelons-le), Zep déçoit terriblement avec ce livre anodin, qui ressasse jusqu'à l'usure les clichés de la timidité et des obsessions adolescentes face au "beau sexe" : du coup, on n'apprécie même plus le graphisme toujours assez fin de Zep, tant on s'ennuie devant ces gags prévisibles et fatigués. C'est qu'au final, faute sans doute d'offrir le moindre recul à ces éternelles gaffes de complexés, faute aussi de leur insuffler... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :