I_Love_You_Phillip_Morris"I Love You Phillip Morris" n'a pas été un succès commercial, nulle part dans le monde. C'est pourtant l'une des plus belles histoires d'amour vues à l'écran depuis longtemps, portée par deux acteurs populaires littéralement en état de grâce (un Jim Carrey dont on sait depuis longtemps le talent à créer des personnalités "borderline", entre comédie délirante et folie pure, et un Ewan McGregor dont la justesse semble croître au fil des années), et très subtilement mise en scène sur le ton de la (fausse) comédie, avec ce qui s'avère finalement une redoutable intelligence : le twist final, avec sa construction émotionnelle paroxysmique (encore une fois, Ewan McGregor est stupéfiant…), montre idéalement - sans un mot ni une image de trop - comment les éternelles mystifications de Steven Russell peuvent se retourner contre tout ce qu'il aime. Bref, "I Love You Phillip Morris" est une leçon de grand cinéma populaire, que personne n'a voulu voir. Les cinéphiles seraient-ils homophobes ?