02 octobre 2010

"Peur Noire" de Harlan Coben : Myron Bolitar entre San Antonio et les tendances fascisantes de Coben...

Si la série des Myron Bolitar est nettement supérieure aux polars "classiques" de Harlan Coben, malgré le tissu d'invraisemblances encore plus épais qui la recouvre, c'est bien à cause de l'humour grossier qui nous est servi à la pelle, du langage trivial utilisé, et de la galerie de personnages truculents, toutes choses qui pourraient rappeler ce que Frédéric Dard faisait avec ses "San Antonio"... Sauf que, malheureusement, Coben s'arrête avant de franchir la frontière du mauvais goût. Et que son très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,