The_Last_AirbenderIl est douloureux, quand on aime autant M. Night Shyamalan que nous, de le voir s'enfoncer, film après film, de plus en plus loin de la reconnaissance publique et critique, et il faut bien admettre que "le Dernier Maître de l'Air" (adaptation de la série animée "Avatar" - le vrai) n'est pas un très bon film : le scénario parcourt en accéléré en 1 h 30 une histoire trop complexe qui aurait mérité le double de temps, les décors oscillent de la franche réussite à la laideur décourageante, les jeunes acteurs ne sont jamais crédibles, et le principe même d'avoir des Arts Martiaux sans coups portés réduit considérablement l'impact "physique" des combats. Bref, on saisit bien pourquoi les critiques ont été si négatives... Pourtant, il y a dans "le Dernier Maître de l'Air" un enchantement tenace, qui rappelle la magie des meilleurs Shyamalan : une sorte de légèreté, de grâce, d'intelligence toujours à l'oeuvre dans la mise en scène, qui tranche nettement de la facture habituelle des blockbusters. Bref, quoi que touche Shyamalan, il y infuse son impressionnant génie, et en fait aussi le véhicule de ses éternelles idées sur la destinée et l'acceptation de soi. Une telle obstination mêlée à un tel talent ne peuvent laisser indiférents.