WorkCela fait peu de temps, personnellement, que je m'intéresse au rock scandinave, qui n'est souvent, reconnaissons-le qu'une copie du modèle anglais ou américain, sans qu'on puisse discerner une quelconque "identité régionale". Cette réserve faite (le manque de personnalité), il y a de plus en plus de groupes intéressants qui émergent, et Shout Out Louds, une fois épuisées les joies du petit jeu des ressemblances (du Cure gai ? du Go-Betweens lisse ?), nous aura tout simplement ravis avec son troisième album, "Work", qui est le type même du disque trompeur, à "effet retardé". Il est en effet facile de mépriser ces chansons trop faciles, outrageusement légères mais aux mélodies voilées, pas vraiment pop, qui appliquent un brillant "new wave" un peu facile à un songwriting classique. C'est sur la longueur, en laissant faire le temps, que l'on perçoit le charme durable de cette musique d'une parfaite sincérité, qui témoigne d'une sorte d'artisanat entêté. On ne jurerait pas que "Work" ne fera pas au final, partie intégrante de la bande-son de notre vie en 2011 !