michael_jackson_benQuelle émotion, maintenant que Michael est mort, d'écouter chanter sur "Ben" (son premier "classique" ?) cet enfant prodige qui n'avait pas encore emprunté la route - longue et douloureuse - menant au trône de "King of Pop" ! Tout ici répond parfaitement aux critères ultra-rigides et super-commerciaux de la soul "industrielle" de l'époque Motown, et le petit Michael se coule avec une aisance magique dans ce carcan de luxe. On ne trouvera donc pas ici d'éclair de génie - ce sera pour (bien) plus tard -, on s'émerveillera juste devant un interprète exceptionnel qui habite avec une intensité et une sensibilité déjà troublante une musique encore un tantinet conventionnelle. Ah ! Et n'oublions quand même pas qu'il y a dans "Ben" deux grandes chansons, "Ben", bien sûr, et le classique Motown "My Girl", qui offrent de toute manière à l'album sa place au panthéon de la soul music.