19 mars 2011

Beady Eye à la Riviera (Madrid) le vendredi 18 mars

  21 h 30 pile, les lumières s'éteignent, un logo Beady Eye apparaît en projection, décidément Liam serait même devenu respectueux de son public, au point d'être ponctuel !? Le quatuor original d'Oasis est accompagné sur scène par un bassiste, jeune et amorphe dans le pur style Entwistle (même la coupe de douilles fait 70's !) et d'un sixième musicien aux claviers. Liam, à peu près égal à l'image qu'on s'en fait, mais assez marqué par les années, je trouve, est sanglé dans l'une de ces vestes ridicules qu'il vend à ses fans (…... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:32 - - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2011

White Lies à la Sala Heineken (Madrid) le mercredi 16 mars

22 h 05 : après les lumières uniformément bleues de Transfer et celles invariablement rouges de Crocodiles, un vrai light show – avec fumigènes - illumine l’entrée en scène de White Lies : pas très fair play, ça, et ce d’autant que le son me semble aussi bien plus clair et fort que pour les deux premières parties. Bon, je suis surpris de voir que White Lies sont cinq sur scène, et je ne me souvenais pas du look du grand bassiste, désormais un peu dégarni et barbu, qui occupe une place assez centrale et concourt même aux... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:40 - - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mars 2011

"Sans laisser d'adresse" de Harlan Coben : on change de ton chez Myron Bolitar !

Sera-ce le dernier Coben que je lirai ? Pas impossible, tant on frôle la redite quand il s'agit de disparitions et de réapparitions familiales, de passé mensonger, etc. D'autant que, sans doute conscient du besoin de se renouveler, Coben nous invente une histoire sans queue ni tête, pleine de trous et d'invraisemblances ridicules, autour du terrorisme et de la réponse américaine : en soi, cela pourrait être louable, sauf que Coben, toujours aussi réactionnaire, en profite pour justifier en passant la torture et le kidnapping de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:53 - - Permalien [#]
Tags :
15 mars 2011

"Les Femmes du 6ème étage" de Philippe Leguay : stéréotypes à tous les étages, et pourtant...

La rencontre de deux stéréotypes que tout oppose est une recette infaillible de comédie, romantique ou non, et "les Femmes du 6ème étage", film sans grande imagination, suit à la lettre son programme scénaristique tout tracé. Sauf que, pour qui a connu la France rance de De Gaulle, et qui aime la culture espagnole, comme c'est mon (double) cas, les stéréotypes ici exploités sont bien près de la vérité et ne tombent jamais dans la caricature facile pour nous tirer un rire trop gras, et c'est bien ! Si l'on ajoute l'habituelle finesse... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 16:53 - - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2011

"Lacrimosa" de Régis Jauffret : grande misère de la littérature française...

Je n'avais jamais lu Régis Jauffret, et, après le calvaire qu'a été la lecture de son "Lacrimosa", je ne crois pas que je le relirai de si tôt. Car si effectuer un travail de deuil est chose courante dans la littérature, et si une indéniable émotion se dégage de l'évocation "post mortem" de l'être (mal) aimé, le mécanisme pervers de la mise en accusation de la littérature qu'actionne Jauffret est d'abord déroutant (la première "fausse" mort, délirante), puis embarrassant d'artificialité (la voix de la morte qui est l'auto-critique de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 09:29 - - Permalien [#]
09 mars 2011

"The Adjustment Bureau" de George Nolfi : une nouvelle adaptation de Philip K. Dick !

Par principe - et fidélité à cet auteur qui a été l'un des 2 ou 3 essentiels à mon éducation littéraire quand j'avais 15 ans - je ne manque jamais une adaptation cinématographique de P.K. Dick, même s'il est avéré que le cinéma grand public a fondamentalement du mal avec ces fictions conceptuelles étranges, dénuées d'action comme de la moindre psychologie qui permettrait de s'identifier aux personnages. Une fois de plus, et ce malgré un Matt Damon à propos du talent duquel on ne sait plus vraiment quoi ajouter, Hollywood semble ne... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:42 - - Permalien [#]
Tags : ,

07 mars 2011

"Colour Trip" de Ringo Deathstarr : l'internationale bruitiste a une antenne à Austin !

A l'aube la seconde décennie du vingt-et-unième siècle, l'internationale bruitiste existe, d'ailleurs je la rencontre de plus en plus souvent quand je sors dans les salles obscures de Madrid (ou de Paris) où de jeunes gens chevelus donnent ce qu'on appelle des concerts de rock. Voilà que même des Texans d'Austin se pensent les dignes rejetons de Kevin Shields, loin qu'ils sont pourtant des brumes vénéneuses de l'Angleterre droguée des nineties. Posez la galette jaune aciiiiiide de "Colour Trip" (british english oblige) et vous voilà... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:57 - - Permalien [#]
06 mars 2011

(Séance de rattrapage) : "Mother" de Bong Joon-Ho, brillantissime, encore une fois...

Après "Memories of Murder" et surtout "The Host", Bong Joon-Ho n'a déjà plus rien à prouver (le réalisateur le plus doué de la jeune vague coréenne, l'un des plus grands metteurs en scène en activité dans le monde…), et si son "Mother" déçoit - un tout petit peu -, c'est qu'il poursuit dans la brillante veine de ses deux premiers films, alors qu'on attendait peut-être un passage à la vitesse supérieure (mais quelle vitesse supérieure ?)… On retrouve donc ici cet incroyable mélange de genres qui est la "marque de Bong Joon-Ho" :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2011

Révisons nos classiques : "le Magicien d'Oz" de Victor Fleming (1939)

Passons sur le travail de redigitalisation effectué sur "le Magicien d'Oz" pour son édition en format Blu-ray, qui permet d'apprécier pour la 1ère fois ce film légendaire avec les couleurs originales (le Technicolor) de l'époque, une expérience unique, et inévitablement fascinante (… qui justifie à elle seule de revoir un film que l'on peut  considérer comme trop "connu", trop "référentiel" pour encore nous surprendre"). Qu'est-ce qui fait donc que le "Magicine d'Oz" fonctionne toujours bien, plus de 70 ans après sa création, à... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:06 - - Permalien [#]
04 mars 2011

"L'Île aux Cent Mille Morts" de Vehlmann et Jason : ça ne vous rappelle pas quelque chose ?

Des pirates qui ont des problèmes de famille et des doutes existentiels ? Un monde médiéval de tortures au sein du quel éclate quelques gerbes d'humour au second degré ? Ça vous dit quelque chose ? Seuls sont qui ont la mémoire très courte ou ont vécu dans une grotte au cours des 10 dernières années ne feront pas le parallèle entre cette "Ile aux cent mille morts" et des séries géniales comme "Isaac le Pirate" et "Donjon". On ne reprochera pas à Vehlmann et Jason leur admiration - que l'on partage - pour ces deux monuments, on aurait... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:53 - Permalien [#]