Blood_Pressures2011 : quel groupe peut se vanter d'être aussi sexy (vicieux, méchant, sombre, séduisant, rock'n'roll, tout simplement...) que The Kills ? Ces guitares grinçantes, cette voix de chatte en chaleur (cliché…), ces mélodies rampantes, ce son menaçant, cette alchimie parfaite entre une production brutale et des chansons qui visent systématiquement au-dessous de la ceinture,… c'est tout simplement imbattable ! Une fois de plus, les vieux fans se plaindront que le son garage et primitif n'est plus le même, qu'il a fallu de toute évidence énormément de travail pour recréer dans "Blood Pressures" cette sauvagerie qui était beaucoup plus instinctive à l'époque de "Keep On Your Mean Side". Ce n'est pas faux… mais qu'importe, pourvu qu'on ait l'ivresse, non ? Et puis, cette émotion "soul" nouvelle qui gonfle le coeur et la voix d'Alison, ces pauses presque acoustiques (quelqu'un a cité Sparklehorse, un autre Tom Waits…), ces pistes possibles pour un futur de The Kills qui paraît toujours aussi prometteur, après huit ans d'existence, c'est quand même réjouissant.