This_Modern_GlitchLe premier album de The Wombats nous avait ravi par sa fraîcheur, son inventivité, son énergie joyeuse, et on sentait bien que Matthew Murphy et sa petite bande aurait du mal à répéter leur petit coup d'éclat. Ils ont néanmoins pris leur temps pour donner une suite à "A Guide to Love, Loss and Desperation", ce qui leur a permis d'avoir une petite poignée de morceaux qui tiennent à nouveau la route, même si aucun n'a l'immédiate évidence qui est la marque des vraies grandes chansons pop. Non, le problème de "This Modern Glitch", c'est plutôt son aspect lisse, à la fois super-poli et boosté aux amphétamines pour lui assurer un futur commercial en ces temps durs pour le rock... Voici un disque qui ronronne un peu derrière sa brillance électro, qui ne fait pas grand mal par où il passe, mais ne réjouit pas non plus outre mesure... soit tout le contraire de l'image brouillonne et joyeuse des Wombats des débuts. Non, s'il y a une piste pour un futur possible du groupe, ce n'est pas dans quelques bombinettes electro-pop assez insignifiantes, mais plutôt dans les morceaux plus complexes ("Anti-D", "Schumacher and Champagne") au sein desquels les textes malins et la voix gouailleuse  (ou geignarde) de Matthew trouvent l'espace nécessaire pour exprimer la différence de The Wombats.