the_vaccinesTitre malin, histoire de se dégager élégament de la hype "new Strokes" générée par la presse anglaise. Mais aussi titre piégé, parce qu'il nous faut bien admettre que nous n'attendons plus rien des "dernières merveilles du rock" ! Ce qu'on entend ici, sur cet agréable et court album, c'est une étonnante diversité de styles, comme une visite guidée plutôt sympathique de plus de 30 ans de rock'n'roll : surf music à grand renfort de fuzz, citations amusantes des Ramones, clins d'oeil à The Jesus And Mary Chain,... jusqu'à une dernière partie du disque - pas la plus mauvaise, d'ailleurs - qui revient curieusement chasser sur les terres de la new/cold wave anglaise, de Editors à White Lies. Il est difficile de critiquer ce disque, si ce n'est au niveau des textes, d'un niveau régulièrement consternant, et on est prêt à parier que chacun y pèchera une de ses chansons favorites pour l'année 2011. Ce qui n'est déjà pas si mal, non ?