17 septembre 2011

"La Piel que Habito" de Pedro Almodovar : un film assez lamentablement foiré !

Almodovar du côté de Cronenberg ? On n’aurait pas osé y croire, mais c’est pourtant sur « Dead Ringers » plutôt que sur le Franju des « Yeux sans Visage » que lorgne « La Piel que habito » : pour la première fois (à moins que « Parle avec Elle » ait déjà été une telle tentative), Almodovar aborde son sujet préféré, le « trans-genre », sous l’angle conceptuel – donc froid - plutôt que celui du transport amoureux, ludique et enthousiaste qui caractérise son cinéma... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :