monster03Le 3ème volume de "Monster" voit - ô joie - Naoki Urasawa déployer tous ses sortilèges pendant 200 pages littéralement enchantées : tout en avançant dans la découverte du passé de Johann et en construisant un beau thème (classique, mais bon...) de thriller politico-SF, il multiplie les moments de tension ou d'émotion intenses, en particulier à travers de ces personnages secondaires si riches qu'il jette dans les pattes de son héros. Difficile de ne pas être bouleversé par le superbe personnage du médecin de campagne rongé par la culpabilité, et par son histoire d'amour secrète. Impossible de ne pas être tétanisé par l'affrontement entre Tenma et Hartman, sur fond de maltraitance d'enfants, un moment-clé de "Monster" puisqu'il humanise enfin Tenma, lui confère une épaisseur humaine nouvelle. Le tout comme toujours remarquablement "mis en scène" en quelques cases qui témoignent de l'extraordinaire talent de montage / découpage d'Urasawa. Avec ce troisième volume, on est en plein chef d'oeuvre, déjà.