Cults"L'impression d'assister à la création d'un grand album derrière une vitre" : cette phrase "célèbre" d'un critique à propos d'un album oublié de Lou Reed est sans doute la manière la plus juste de décrire la frustration qu'engendrent les écoutes répétées de "Cults". Des mélodies franchement accrocheuses, un bel esprit girls band 60's (Spectorien, comme on dit, plus une touche de Soul Motown pour faire bonne mesure...) avec ce qu'il faut d'acidité pour que le sucre ne nous donne pas trop de caries, quelques belles montées d'excitation... Mais au final, il ne se passe pas grand-chose dans notre coeur, nos jambes ou notre tête : un étonnant choix de production (pour rester poli, car à mon avis, c'est plutôt une décision stupide, voire criminelle...!) nous impose une distance certes élégante (la réverb' est décidément à la mode !), mais pas vraiment compatible avec les vrais délices de la pop. Résultat : on a plutôt envie de découvrir Cults sur scène, où on espère que les barrières auront sauté et que les ingés-son sauront rendre au groupe son énergie.