29 octobre 2010

"Losing Sleep" d'Edwyn Collins : quelle joie de retrouver notre très cher ami, revenu de cehz les morts !

Evitons d'épiloguer sur l'horrible accident cérébral qui a failli avoir la peau de notre cher Edwyn Collins, et passons vite sur les dégâts irréparables causés à son jeu de guitare (incapacitation totale) et à sa voix, désormais instable et frêle, elle qu'on a connue tellement vibrante et chaude... Concentrons-nous plutôt sur ce beau disque de renaissance qui, comme si de rien n'était, témoigne surtout d'un furieux appétit de vivre, au fil de chansons la plupart inspirées... grâce peut-être à de belles collaborations avec des... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 octobre 2010

"Happiness" par Hurts : douces années 80 ?

Oui, les années 80, que nous (qui les avons vécues) n'avons pas tant aimées, sont bien de retour. Hurts ressemble à un "cliché" un peu ridicule sorti de cette époque synthétique et arrogante, entre Pet Shop Boys pour l'aisance pop, Depeche Mode pour la pompe austère et Kraftwerk pour la froideur décalée. On sourira gentiment devant les tronches de croque-morts des deux gandins constipés sur la pochette d'un album intitulé "Happiness", et puis on se laissera doucement séduire par la qualité générale de leurs... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 octobre 2010

"Night Work", le troisième album de Scissor Sisters...

... est, enfin, leur premier album à me parler : si je n'avais pas vraiment accroché sur la pop efficace et middle of the road de leur début, ni sur les pompes assez fadasses de "Ta-Dah", voici enfin le disque enfiévré, drôle, et qui permet de "danser intelligent" que nous attendions depuis l'entrée de Prince dans les enfers du manque d'inspiration. Les références ne manquent pas, du glam rock à la disco des années 70 en passant par l'électro cold / dark des années 80, mais Scissor Sisters ont le brio de ne jamais... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2010

"Le Noise" : ce vieux Neil recommence à faire des siennes...

Quiconque suit raisonnablement la carrière de Neil Young depuis la fin des années 60 ne saurait être surpris par "le Noise" (le titre, déjà !) qui se situera au final quelque part entre "Reactor" et "Greendale", c'est-à-dire pas ce que Neil a produit de mieux en matière d'expérimentation. Ici, le fan aura droit à une poignée de chansons qui ressemblent plus à des démos, soumises pour la plupart au traitement "électrique", et assez maladroitement habillées d'effets sonores par un Daniel Lanois... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2010

"Strange Weather, Isn't It?" : !!! reste bien en dessous de ses prestations scéniques...

Quand on est le meilleur groupe de scène de sa génération, on n'a pas forcément besoin de faire de grands disques. Je me demande même s'il n'y a pas une impossibilité fondamentale à concilier une capacité surnaturelle à enflammer de longs délires funky devant quelques centaine de spectateurs hallucinés et la discipline nécessaire à produire une musique formatée pour le plaisir de l'écoute individuelle. Il faut reconnaître que "Strange Weather, isn't it?" s'essaie courageusement au grand écart, et réussit même à 2 ou 3... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2010

"Plastic Beach" de Gorillaz : la fin de l'inspiration ?

Gorillaz a d'abord été un concept. Malin mais puissant. Puis on s'est rendu compte qu'il y avait des idées, bonnes, et de la musique, souvent stimulante, parfois ébouriffante, derrière. Au troisième album, malheureusement, il semble que l'inspiration se soit tarie, qu'il ne reste plus que ce fameux concept, se parodiant lui-même dans un délire très second degré d'auto-dissolution, voire de putréfaction. "Plastic Beach" ? Oui, tout-à-fait ! On n'entend ici que du bruit blanc, du hip hop jazzy exsangue, la bande son atone... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 septembre 2010

"Tomorrow Morning" de eels : retour vers le bonheur ?

Alors que la critique unanime s'esbaubit sur le "retour au bonheur" de l'incurable pessimiste qu'est Mark Everett, qu'entend-on en fait sur "Tomorrow Morning" ? Toujours beaucoup de tristesse, comme si le début d'une nouvelle histoire (d'amour) et la remontée vers la lumière ne laissaient de toute manière guère d'illusions. Pas mal de gimmick électro bricolés à la cave qui nous renvoient aux premiers efforts de eels. Deux trois mélodies formidables, oui, vraiment formidables qui élèvent le disque vers des sommets... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2010

"Together" : première rencontre ratée avec The New Pornographers

"Together" est ma première rencontre avec le power pop à la réputation grandissante de The New Pornographers, combo canadien à géométrie variable - comme il semble être d'usage là-bas... Et, malgré une poignée de jolies chansons aux mélodies entraînantes ou même mémorables, entre hystérie pop façon Sparks / Queen et sucre doux post Beach Boys, en passant par des dérives progressives façon Supertramp... je dois admettre que, écoute après écoute, rien ne passe ni ne se passe entre cette musique et moi. Les chansons... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2010

"End Times" de eels : incitation à la morosité et au suicide...?

Qui a dit qu'écouter de la musique triste était cathartique ? Moi, sans doute... un jour de spleen post-adolescent ! Le problème est que ce bel aphorisme ne fonctionne pas avec la musique de Mark Everett, l'un des seuls artistes actuels capable de ressasser son mal de vivre, de fouiller ses haines les plus intimes jusqu'à l'insoutenable, de gratter ses plaies jusqu'au sang sans en faire un spectacle pour autant (comparez son travail à celui de Robert Smith, par exemple...). La force de la musique de eels, c'est évidemment son extrême... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2010

"Heligoland" de Massive Attack : les vieilles recettes toujours au goût du jour...

Peut-on rester pendant 20 ans (Eh oui, 20 ans déjà depuis l'hypnose béate de "Blue Lines"…) à la pointe de l'expérimentation ? Non, mais Massive Attack trouve avec "Heligoland" une solution élégante au vieux dilemme "avancer ou mourir" : reprendre certaines vieilles recettes qu'on a soi-même inventées, qui ont depuis été ré-assaisonnées avec goût par d'autres, et les revisiter avec l'application, la cohérence intellectuelle et l'élégance qu'on a acquises avec l'âge, avec l'expérience. Pour peu que l'on... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :