31 octobre 2008

"20th Century Boys" - Vol 13, La mort n'est pas la fin...

Ami est mort, mais la marche vers l'annihilation totale continue : car, pour Urasawa, même la mort du rêveur ne peut interrompre le rêve, et les histoires inventées par les enfants sont toujours les plus fortes. Ce 13ème tome alterne superbement flashbacks éclairant certaines zones d"ombre des 20 années précédentes (le rôle réel joué par Kiriko au sein de l'organisation d'Ami, la parenthèse rock'n'roll de la vie de Kenji et la trahison commerciale de Namio Haru) tout en continuant à poser une question qui parait fondamentale :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:52 - - Permalien [#]
Tags : , ,

26 octobre 2008

"20th Century Boys" - Vol 12, sous le masque, un visage...

A la dernière page de ce 12è tome, nous savons (enfin, après plus de 2400 pages ? Déjà, alors qu'il en reste presque autant ?) qui est "Ami" ! Et on réalise alors qu'on a tout simplement négligé de relier entre eux des fils de récit que Urasawa a laissé trainer à notre intention tout au long de son "grand oeuvre" (ce que Donkey a vu dans le laboratoire de Biologie, ce qui s'est vraiment passé la nuit du "bain de sang" sur le toit, ce que dissimule le numéro 606 et ses enfants affamés, que... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 04:49 - - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2008

"20th Century Boys" - Vol 11, Kanna face à la vérité sur ses parents...

Voici donc un épisode quasi dépressif de 20th Century Boys, qui voit Kanna - qui n'a jamais été la plus excitante des personnages de ce manga (à mon humble avis, c'est au contraire le point faible du récit, tant elle tranche au milieu de la galerie de héros ou anti-héros hauts en couleurs qui le peuplent) - découvrir plus l'atroce vérité sur sa mère (personnage invisible, quasi "en creux" dans la première partie du manga)... Alors, évidemment, il y a une indéniable beauté dans ce triste périple dans un laboratoire en ruine,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:24 - - Permalien [#]
Tags : , ,
10 octobre 2008

"Lady Snowblood - Vol 3" - Décevante épilogue

Koike et Kamimura ont donc décidé d'offrir une seconde vie à leur personnage mythique de Lady Snowblood, après que sa vengeance ait été consommée et que le mot fin soit venu s'inscrire. Mais, en narrant sa réinsertion dans le siècle, ils font le choix de donner à son destin une perspective politique, en la transformant en défenseur (euh, -seuse ?) du socialisme naissant, traqué par l'impérialisme militaire qui allait mener le Japon à la catastrophe que l'on sait. Si l'on ajoute l'assimilation - farfelue pour nous,... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:46 - - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2008

"Magic Child", le Tome 1 de "Big Foot" : Dumontheuil + Brautigan = bonheur !

Comment résister à l'attrait du nom de Richard Brautigan, "inspirateur" de ce "Big Foot" ? Grand choc de notre adolescence, la lecture de "Un Privé à Babylone" nous avait appris que l'on peut déconstruire un genre tout en le magnifiant. Et on retrouve bien ici ce même travail sur les codes, qui se voient allègrement retournés comme des gants, transpercés d'envolées poétiques intenses : n'ayant pas (encore) lu "Le Monstre des Hawkline", je ne sais pas ce qui appartient à Brautigan et ce qui est... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:15 - - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2008

"20th Century Boys" - Vol 10, l'histoire du garçon qui retrouva son visage...

Presque Lynchien, tant il offre au lecteur une plongée totalement déstabilisante vers une autre réalité - derrière le terrifiant monde sous le contrôle d'Ami, se pourrait-il qu'on n'ait affaire qu'à un jeu débile de collectionneur désaxé et maniaque ? -, ce dixième tome de "20th Century Boys" donne encore un tour d'écrou à la complexité de la fiction, ainsi que, bien évidemment, à notre addiction ! Mais le plus fort, c'est que Urasawa enchaîne immédiatement avec un retour déchirant vers l'origine de son histoire, et... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:13 - - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 9,... N'oublions pas non plus que Urasawa est un grand dessinateur...

Le neuvième tome de "20th Century boys" commence brillamment en concluant l'extraordinaire périple de Kyôko et en lui faisant découvrir le visage d'Ami (enfant, mais bon !). Cette révélation nous est cependant épargnée : Urasawa est-il sadique (combien de temps nous faudra-t-il encore attendre ?) ou bienveillant (ceux qui voit le visage d'Ami ont une sérieuse tendance à se trancher les veines ensuite...) ? On enchaîne alors avec un retour à une narration plus classique, puisqu'on suit Kanna dans sa tentative de... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:29 - - Permalien [#]
Tags : , ,
25 septembre 2008

"Miss pas Touche - 3. le Prince Charmant" : dépressif et cruel

Le troisième volume des aventures de Blanche, la "Miss pas Touche" du bordel, commence par désarçonner le lecteur : impossible de ne pas regretter que Hubert et Kerascoët aient tenu à poursuivre un récit aussi mémorable, impeccablement bouclé par ailleurs dans les deux premiers tomes... Si grand avait été le plaisir de la découverte de cet univers original et complexe que la déception est inévitable : au romanesque feuilletonnant d'un beau roman (BD) policier sans âge succède ici une chronique dépressive et cruelle de la... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:14 - - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2008

"20th Century Boys" - Vol 8, le meilleur ?

Et si ce huitième tome était le meilleur de "20th Century Boys" ? En tout cas, voici l'ultime preuve du génie narratif de Urasawa : on se souvient du flashback - culotté car partagé par deux narrateurs simultanés - entamé dans le tome 7, on le voit déboucher ici sur une conclusion apportée par un troisième narrateur ! Plus fort encore, Urasawa nous propose ensuite un autre flashback à la fois réel et virtuel, puisque les souvenirs d'enfance de nos héros explorant la "maison de la côte de la pendue" se superposent... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:01 - - Permalien [#]
Tags : , ,
21 septembre 2008

"Mes problèmes avec les Femmes" de Robert Crumb : problèmes, quels problèmes ?

N'importe qui qui s'intéresse à la BD, surtout s'il a plus de 40 ans, sait que Robert Crumb est un génie, qui plus est un génie qui a eu une influence majeure sur la contre-culture US - donc mondiale - lors des années où celle-ci a le plus impacté la société, la fin des 60's. Je n'ai donc AUCUNE excuse pour ne pas avoir lu Crumb plus tôt. Mais je n'ai non plus aucun regret, tant il faut avoir sans doute atteint cette âge où l'on peut réfléchir avec une certaine sérénité sur son amour des femmes pour apprécier pleinement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:20 - - Permalien [#]
Tags :