21 juin 2010

"Happy Girls" de Zep : prévisible et anodin...

A équidistance des potacheries de Titeuf et des embarras salaces de Happy Sex (une petite réussite, rappelons-le), Zep déçoit terriblement avec ce livre anodin, qui ressasse jusqu'à l'usure les clichés de la timidité et des obsessions adolescentes face au "beau sexe" : du coup, on n'apprécie même plus le graphisme toujours assez fin de Zep, tant on s'ennuie devant ces gags prévisibles et fatigués. C'est qu'au final, faute sans doute d'offrir le moindre recul à ces éternelles gaffes de complexés, faute aussi de leur insuffler... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2010

"Créatures", conclusion hallucinée de la saga "Big Foot"

Avec "Créatures", Dumontheuil clôt sa saga "Big Foot" de superbe manière, abandonnant clairement toute velléités humoristiques (on comprendra que certains en seront chagrinés…) pour construire une allégorie délirante, passionnée, sauvage, une condamnation terrible de la violence du monde "des blancs", une célébration hallucinée et parfois hallucinante d'un retour au primitivisme le plus brutal. Plus de second degré protecteur ici, on est littéralement secoué par la force de ces visions apocalyptiques qui... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2010

"Kitaro le Repoussant - 2" : les délires étonnants de Mizuki

La lecture des aventures de Kitaro Le Repoussant, grand héros des enfants japonais, nous permet de nous confronter à ce qu'est vraiment la "différence culturelle". A la différence de bien des mangas, finalement assez universels, le travail de Mizuki, qui mêle ici de manière quasi surréaliste des fantasmes délirants de destruction massive ("Le Monstre des Mers", littéralement stupéfiant !), le plaisir pervers de terrifier le lecteur avec des histoires de spectres assez carabinées, et un sens très... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 mai 2010

"Pluto 003" : prolifération de la fiction...

Le troisième volume de Pluto voit Urasawa quitter les sphères ambitieuses de la politique fiction, et commencer à faire "essaimer" son scénario dans une multitude de directions "instables", à la fois selon les règles désormais classiques du thriller, et selon les mécanismes de prolifération de la fiction qu'il a développé dans "Monster" ou mieux encore dans "20th Century Boys". Bien sûr, le lecteur sait désormais que la fascination de ce type de récit réside dans la beauté absurde de ces chemins... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mai 2010

"Panique en Atlantique" de Parme et Trondheim : un scénario catastrophique

On peut souscrire ou pas au choix stylistique de Fabrice Parme (retrouver la ligne claire et les à-plats "UPA" des années 50 qui y voyaient l'apothéose du modernisme), mais on ne pas nier sa concordance avec ce retour aux origines du Spirou de Franquin. Par contre, je ne vois pas comment on peut accorder le moindre crédit au scénario littéralement catastrophique de Trondheim (oui, "notre Trondheim", qu'on aime tant…) qui semble confondre burlesque et agitation vaine, et qui réduit ses péripéties à une seule idée :... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2010

"Les Gouttes de Dieu - Tome 6" : Coup de barre ? Début de gueule de bois ?

Est-ce une certaine lassitude qui s'empare de nous après le premier millier de pages ? Est-ce plutôt réellement "un coup de barre" de Tadashi Agi qui peine - et on le comprend - à renouveler son concept de départ ? Toujours est-il que ce sixième tome de la saga oenologue des "Gouttes de Dieu" nous enthousiasme et nous charme moins que les précédents : entre la répétition systématique de l'illustration visuelle (éblouissante certes) des sensations apportées par les vins dégustés (personnellement, je tique un peu sur... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2010

"Big Foot - 2ème ballade : Holly Dolly" : magique et ambitieux, une réussite totale !

Si le premier tome de Big Foot m'avais charmé et passionné par son humour décalé, très "brautiganien", de fait, on passe vraiment aux choses sérieuses avec ce second, qui se révèle complexe, fascinant, voire bouleversant dans ses toutes dernières pages. Sans trahir les codes éternels du western (duels au pistolet et tout le tintouin), mais en les distordant et les enrichissant de multiples déviations "post-modernes", Dumontheuil nous propose au final une lecture "psychanalytique" terrible des rapports... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 avril 2010

"Pluto 002" : où l'on retrouve le "grand" Urasawa...

Si le premier tome de Pluto m'avait intéressé, mais paru sensiblement moins audacieux et émotionnellement intense que le travail "habituel" d'Urasawa, le second volume rattrape largement le coup : entre la recréation vraiment charmante du personnage d'Astro, dont Urasawa rend magnifiquement l'innocence, l'idéalisme et les sensations à fleur de peau, et la politisation assez culottée du récit, travaillant agressivement le thème de la guerre en Irak et les mensonges de la Maison Blanche, voilà une histoire qui s'emballe... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 avril 2010

"Grandville" de Bryan Talbot : une légère déception

Il y a dans ce "Grandville" de nombreuses raisons de se réjouir, la première étant certainement de voir la Grande-Bretagne, pays rétif à la BD, devenir un nouveau vivier de créateurs et d'artistes. Bryan Talbot frappe très fort, avec un scénario ambitieux mêlant uchronie (ex-fan de SF, j'ai toujours personnellement un faible pour ce genre d'histoires...), tradition antropomorphique (Talbot fait donc référence au dessinateur français Grandville du début du XIXe siècle), univers steampunk assez "à la mode",... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2010

"Top Ouf" de Lewis Trondheim... ou la vie peut-elle continuer sans Lapinot ?

On ne peut être que ravis que Trondheim, qui nous a enchanté pendant des années avec son merveilleux Lapinot, avant de l'éliminer sauvagement (un jour de déprime certainement) revienne à la BD "grand public" après une large parenthèse quasiment purement "indie". Le défi est néanmoins majeur : ni plus ni moins que ressusciter le "style Lapinot" sans Lapinot, autour de sa vieille bande de copains, désormais "conduits" par Richard ! On retrouve donc dans "Top Ouf" (mauvais titre…)... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :