17 avril 2010

"Soul Eater 7" de Atsushi Ohkubo : grave régression...

Se7Grave régression pour "Soul Eater" que ce 7ème volume qui voit Ohkubo patauger assez lamentablement pour relancer notre intérêt après le climax des deux précédents tomes. Car comment repartir après le duel multiple / au sommet qui a opposé nos héros aux forces du mal : lorgner vers la comédie teenage façon hollywood ? Introduire de nouveaux personnages encore plus délirants ? Plonger certains des personnages dans des situations inextricables ? Rien ne semble vraiment fonctionner ici, et même l'affrontement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 avril 2010

La déflagration "Blast" de Manu Larcenet

<p><p>B</p></p>Il est assez passionnant de suivre la trajectoire de Larcenet, de l'humour décalé de ses premières œuvres à la noirceur absolue de ce "Blast", qui combine un travail formel remarquable (certaines pages frôlent le sublime) et un scénario au nihilisme beaucoup plus radical que ce à quoi Larcenet nous avait habitué dans ses précédentes œuvres "sérieuses". Ce serait d'ailleurs le seul léger reproche que je ferais à "Blast", que ce goût bien dans l'air du temps pour un... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 mars 2010

"Pluto - 001" : le projet fou d'urasawa, ni plus ni moins qu'une réinterprétation d'un épisode des aventures d'Astroboy !

<p><p>P1</p></p>Projet conceptuel bien dans la "logique Urasawa" qui semble vouloir que toute histoire puisse être contée par différents protagonistes qui lui apporteront forcément un sens nouveau, "Pluto" retravaille donc un récit classique de Tezuka ("le robot le plus fort du monde", une aventure d'Astroboy) en le creusant de manière politique et psychologique à la fois. On retrouve immédiatement le "geste artistique" d'Urasawa, les ellipses qui court-circuitent ... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 mars 2010

"Astro Boy - Anthologie 04" de Osamu Tezuka : la fougue poétique...

Le grand récit qui compose la majeure partie de cette anthologie, "Le corps des hot dogs", constitue une sorte de synthèse idéale des qualités d'Astro Boy : un postulat de base génialement délirant (des chiens transformés en cyborgs, dont les instincts canins remontent à la surface), des rebondissements dignes de la meilleure  sci-fi naïve des origines (combat d'aéronefs entre la terre et la lune, cité perdue sous la surface de la lune avec son trésor de diamants), des personnages dont les rapports extrêmement... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 mars 2010

"Les Gouttes de Dieu" de Tadashi Agi et Shu Okimoto - Tome 5

<p><p><p>Gdd5</p></p></p>Étonnant 5ème volume des "Gouttes de Dieu", qui pousse le principe essentiel de la série, soit faire "fictionner" la capacité des meilleurs œnologues de "matérialiser" visuellement les sensations olfactives et gustatives engendrées par un vin, un cran plus loin : avec cette histoire d'amnésique dont un vin constitue l'ancrage mémoriel, Agi et Okimoto franchissent allègrement la barrière du fantastique romantique - un peu "niais"... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mars 2010

"Les Aventures de R. Crumb", une autre compilation des oeuvres de Crumb...

Le moins que l'on puisse dire, c'est que lire cette compilation des "auto-portraits" de Crumb, travaillant ses éternelles obsessions sexuelles sadiques et perverses, le mettant en scène face aux nombreux accusateurs qui l'ont toujours vilipendé (journalistes, bigots, féministes, etc.) dans des dialogues aussi violents qu'inconfortables, n'est pas forcément une ballade de santé. L'auto-analyse est rude, sans un soupçon d'auto-complaisance, tant Crumb prend la mesure d'une certaine abjection à l'œuvre dans son travail autour... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 mars 2010

"Il Était Une Fois en France" - Tome 2 : Passionnante ambigüité...

Il est indéniable que ce second volume de la saga "Il Était Une Fois en France" est moins impressionnant que le premier, Nury et Vallée abandonnant la narration sophistiquée en flash backs qui faisait quand même une partie de l'attrait de celui-ci, pour se concentrer sur le récit beaucoup plus classique de la période la plus noire de notre Histoire, celle de l'Occupation et de la collaboration. Et il faut bien avouer que le scénario de Nury, que l'on sent a priori bien arrimé à un travail de recherche sérieux, ne ménage... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2010

"Dungeon Quest - Tome 1" de Joe Daly : jeu de rôle ?

Voici un livre, largement célébré par la presse et dans les festivals, qui m'a laissé songeur. Pas dubitatif, non… songeur ! Alors, chef d'œuvre au quatrième degré, ou simple blague potache un peu en roue libre ? Pas facile de trancher, car si l'on comprend bien la mécanique originale, maligne, mise en branle par Joe Daly, s'inspirant finement des règles assez crétines (il faut bien le dire) des jeux vidéo, on peine un peu à savoir où il veut nous emmener. Vers une critique décalée du comportement des ados, n'utilisant leurs talents... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2010

"Marzi : 1984-1987, La Pologne vue par les yeux d'une enfant" : ce n'est pas "Persepolis" !

Autant le reconnaître tout de suite, même s'il s'inspire clairement de la démarche de Marjane Satrapi, "Marzi" n'est pas "Persepolis" : plus que l'exotisme (la Pologne de Walesza est quand même moins "fascinante" que la révolution iranienne, c'est un peu injuste, mais c'est ainsi), c'est le souffle poétique inégalable de Satrapi qui fait ici défaut. On comprends que Savoia et Sowa s'attachent à mélanger le quotidien somme toute ordinaire d'une petite fille - si semblable à celui de n'importe quelle autre... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2010

"Dieu en personne" de Marc-Antoine Mathieu

On est forcément impressionné par le tour de force à la fois rhétorique et formaliste que constitue ce "Dieu en personne", car il pose des questions autrement plus vitales - à mon avis - que celle de l'existence de Dieu, donnée ici comme un fait, sans qu'il ne soit pour autant lié à une quelconque "croyance" : par exemple, celle de sa représentation dans l'art (un piège ici élégamment évité, au sein d'un livre souvent magnifique dans son travail graphique, chaque page respectant un code austère tout en le faisant... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]